Zoom sur le Baumatic

En 1830, Louis-Victor et Célestin Baume ouvrent un comptoir horloger dans le Jura Suisse. C’est le début de l’aventure Baume et Mercier qui acquerra une belle réputation et restera au fil du temps fidèle à sa devise, “ne rien laisser passer, ne fabriquer que des montres de la plus haute qualité”.

La  Maison créée par les frères Baume nous a montré une fois de plus son habilité en termes d’innovation en présentant son propre mouvement manufacture. Celui-ci avait été dévoilé lors du Salon International de la Haute Horlogerie de Genève en 2018, et restera comme l’une des surprises les plus inattendues de cette édition.

La Maison Desitter revient sur la présentation de ce calibre, nommé le Baumatic, issu d’une collaboration entre la marque genevoise, la société ValFleurier (Richemont) et le pôle Recherche & Innovation du groupe Richemont.

     

 

 

 

 

 

De la maîtrise en toute autonomie

Parmi les principaux avantages de ce nouveau mouvement, nous retrouvons tout d’abord son autonomie. L’optimisation de son barillet et l’association d’un spiral en silicium, principalement utilisé sur des montres très haut de gamme, couplé à un nouveau système d’échappement à permis d’accroître la réserve de marche jusqu’à 120 heures, soit l’équivalent de cinq jours.

La précision chronométrique

Doté d’une impressionnante ponctualité, le calibre Baumatic qui répond aux critères du Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC) est composé d’un balancier à inertie variable qui lui offre une précision de marche qui atteint -4/+6 secondes par jour et une stabilité durant toute la réserve de marche.

La sensibilité aux champs magnétiques

« Il existe de nombreux effets liés aux champs magnétiques : arrêt du mouvement ou perte de précision sont les plus fréquents. La Clifton Baumatic™  de Baume & Mercier résiste à 1500 Gauss minimum, soit une résistance 25 fois supérieure à la norme ISO actuelle. »

Autonome, précis, sensible … et durable

Votre montre est une amie du quotidien, elle vous accompagne, tourne et s’use. Bien que les pièces soient lubrifiées au moment du montage, le mouvement nécessite un entretien particulier afin de veiller à ne pas altérer son bon fonctionnement. « La qualité des différentes huiles utilisées pour la lubrification du mouvement Baumatic™ permet d’espacer les services d’entretien au-delà des 5 ans communément préconisés ».

 

 

Forte de sa renommée, la Maison Baume et Mercier continue de se frayer un chemin parmi les grandes maisons horlogères de ce monde, avec ce premier mouvement manufacture, qui équipe déjà divers modèles de la collection Clifton.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *