5 bracelets emblématiques

Qui dit montre, dit bracelet ! Bien que les premières montres à gousset soient apparues au XVIᵉ siècle, il a fallu attendre les années 1900 pour que les montres à bracelet soient très répandues.

Aujourd’hui, le monde horloger offre un choix infini en termes de montres, de boîtiers et de bracelets en acier. La Maison Desitter vous fait voyager à travers les époques et revient sur les modèles emblématiques qui, malgré leurs nombreuses années d’existence, n’ont rien perdu de leur popularité.

Le bracelet milanais

Typique des années 1950, la maille milanaise, connue sous le nom « Mesh » pour les anglais, est née à Milan au XIXᵉ siècle. Pas toujours suffisamment souple, le bracelet milanais a été amélioré en Allemagne au début du XXᵉ siècle, avec notamment un maillage plus flexible et plus confortable au poignet. Bracelet typique et populaire, la forme cotte de maille plaît aujourd’hui pour son style vintage et orne de nombreux nouveaux modèles.

 

Le bracelet grain de riz

Apparu dans les années 1940 sur les montres Philippe Patek et Vacheron Constantin, le bracelet à mailles grain de riz, qu’il soit en or, en argent ou en métal, habille parfaitement le poignet. L’origine de ces mailles remonte au célèbre Gay Frères, atelier de fabrication de chaînes de Genève. À l’époque, considéré comme un exploit technologique en termes d’esthétique et de confort, il a aujourd’hui l’avantage d’être très polyvalent puisqu’il peut autant habiller une montre raffinée qu’un modèle plus sportif.

 

Le bracelet Oyster

Finesse, confort et sobriété. Composé de trois mailles plates, qui chutent généralement de 4 mm des anses à la boucle, ce bracelet emblématique du XXᵉ siècle fut breveté par Rolex en 1947 et proposé pour la première fois en 1948. Afin de s’adapter aux différents usages sportifs, le bracelet a évolué techniquement depuis sa création mais son design reste quant à lui intact.

 

 

La montre classique de référence La Rolex Datejust 31 en Acier Oystersteel et or jaune. Boîtier : 31 mm. Cadran : vert olive, serti de diamants. Bracelet : Jubilé. #Rolex #Datejust

Le bracelet Jubilee

Icône des années 1980 souvent associée à la GMT-Master, ce bracelet, mythique de la Maison Rolex, a été présenté pour la première fois en 1945 pour la Rolex Oyster Perpetual Datejust. Tout comme son grand frère l’Oyster, ce bracelet avait tout d’abord des maillons pliés pour ensuite utiliser des maillons pleins. Ce bracelet à cinq mailles n’a pratiquement pas changé au fil des ans, si ce n’est au niveau du métal, d’abord en or jaune, puis en version bicolore et acier. Aujourd’hui toujours très à la mode, il serait même perçu comme le bracelet en acier le plus confortable grâce à ses trois maillons centraux interdépendants.

Le bracelet Bonklip

Fonctionnel et résistant, ce bracelet constitué de boucles plates et de maillons tubulaires fit ses premières apparitions sur des montres-bracelets militaires britanniques dans les années 1950 et 1960, après la Seconde Guerre mondiale. Ce type de bracelet était fabriqué en série avec la possibilité de l’ajuster facilement à tous les poignets.

Il existe de nombreuses autres variantes de bracelets en acier très réussis. Parmi eux le bracelet en acier Royal Oak, présenté au Baselworld en 1972 , ou encore le bracelet Ladder, autre création de l’entreprise Gay Frères proposée pour la Zenith El Primero à partir de 1969.

Les différentes formes de boîtier

Rond, ovale, carré, rectangulaire … le choix du boîtier est essentiel. C’est l’une des premières choses que l’on regarde en s’achetant une montre, même sans s’en rendre compte. La forme constitue l’élément de base dont dépendent en grande partie tout le design et l’allure de la montre.

Les montres rondes, ovales, coussins

Ces formes de montres sont les plus utilisées par les marques. La forme ronde est la plus basique. 90% des montres vendues seraient rondes. C’est un standard que l’on retrouve aussi bien sur des modèles anciens que sur des montres connectées.  Pour les amateurs de forme classique et passe partout, le choix de la forme ronde semble la plus appropriée… La différenciation est alors marquée sur le style, sur les matériaux utilisés, sur les complications horlogères…

Les montres ovales et coussins, visuellement plus aplaties par rapport aux montres rondes, restent plutôt proposées sur des modèles féminins. Elles offrent une petite touche d’originalité si la personne souhaite changer du traditionnel rond.

Les montres carrées, rectangulaires

Le carré et le rectangle sont les deux autres formes les plus couramment utilisées. Elles offrent un aspect plus sérieux et confèrent à la personne qui porte la montre un aspect un peu plus sévère. Plus strict, les lignes et les angles de ces montres donnent presque à son propriétaire l’image d’une personne rigoureuse. Cependant, on peut également trouver des modèles tout à fait excentriques !

Certaines montres carrées et rectangulaires ont marqué l’histoire de la Haute Horlogerie à l’image de la montre Tank de Cartier, un succès retentissant pour la marque.

Les  autres formes de montres

 

Les formes précédentes sont les plus courantes mais les horlogers peuvent aussi s’amuser et proposer des boîtiers octogonaux, triangulaires ou encore d’autres design innovants. La forme tonneau est, quant à elle, plus rare et résolument masculine. Cette forme de montre assez originale est peu proposée par les marques.

Et vous, de quelle forme de boîtier êtes-vous adepte ?

TISSOT, « innovateur par tradition »

En 1853, Charles-Félicien Tissot et son fils Charles-Emile fondent le comptoir Ch. Félicien Tissot & Fils, à Locle dans le Jura Suisse. Entourés d’une équipe de techniciens et d’ingénieurs, les deux hommes développent rapidement des produits innovants. Tissot propose ainsi la première montre de poche avec deux fuseaux horaires.

En 1858, Charles-Émile quitte la Suisse pour la Russie, où il vend des milliers de montres de poche en forme de savonnettes. La société familiale se développe rapidement et propose durant des années de magnifiques garde-temps réalisés avec soins à de puissants collectionneurs internationaux.

Impacté par l’arrivée de la première guerre mondiale et subissant de nombreuses difficultés économiques, Tissot fusionne avec OMEGA en 1930 et fonde la Société Suisse pour l’Industrie Horlogère (SSIH) qui deviendra le groupe Swatch en 1985. Tissot est aujourd’hui le plus gros vendeur de montres suisses traditionnelles dans le monde.

Une collection riche en modèles

Parmi les plus beaux modèles de la marque, on trouve une pièce au cadran ajouré, la T-Complication Squelette, une montre de plongée, la Seastar 1000 Automatic Gent, ou un garde-temps sportif, la superbe Quickster Chronograph.

Les collections de Tissot comprennent également des modèles tactiles : la Touch Silen-T, capable de donner l’heure par de simples vibrations silencieuses, et la T-Touch Classic, qui regroupe de nombreuses fonctionnalités tactiles comme l’altitude, la température, la pression, un baromètre, la date, etc. ..

La gamme Heritage est composée de pièces à la fois sobres, élégantes et indémodables, notamment les modèles Heritage 2009 et Heritage Visodate.

Le sponsoring

En développant le marché des chronographes depuis 1932, Tissot a rapidement intégré le milieu du chronométrage, notamment pour les compétitions cyclistes et les grands prix de moto.

Tissot a signé, en 2015 (et jusqu’en 2025), le plus gros partenariat de son histoire en devenant la « Montre Officielle » et le chronométreur officiel de la NBA. Pour la ligue américaine, Tissot a même développé des panneaux translucides spéciaux, placés au-dessus du panier.

Pour célébrer le NBA Paris Game 2020 et les cinq ans de son partenariat avec  la ligue américaine, Tissot a lancé en début d’année la Chrono XL NBA Collector.

Le basket n’est pas la seule passion de Tissot. L’horloger est également partenaire officiel de plusieurs écuries de formule 1, du Top 14, le championnat français de Rugby à 15, du Championnat du monde de Moto GP et, depuis 2016, du Tour de France.

Quand offrir un bijou ?

Il existe de nombreuses occasions pour offrir des bijoux. La Maison C.Desitter vous présente les événements clés pour lesquels des bijoux sont traditionnellement ou usuellement offerts.

Fiançailles, mariage,  naissance …

Lors de sa déclaration,  l’amoureux offre à sa future femme une bague de fiançailles. Traditionnellement, il s’agit d’un solitaire orné d’un diamant.

Les alliances sont les symboles traditionnels du mariage. Elles sont mutuellement offertes par les époux lors de la cérémonie au moment du consentement. Il s’agit généralement d’anneaux simples en or ou platine, ornés ou non de diamants.

Suite à une naissance, il est courant d’offrir un bijou au nouveau-né. Il peut s’agir d’un bijou religieux, tel qu’une médaille gravée offerte pour le baptême par exemple, mais aussi une médaille laïque, un bracelet, éventuellement un pendentif.

Il est également d’usage que le père offre un bijou à la mère de son nouvel enfant, pour symboliser son bonheur et sa reconnaissance. Il peut s’agir d’une bague ou d’un pendentif orné de la pierre du mois de naissance par exemple. Parfois, dans certaines familles, les beaux-parents de la maman lui offrent aussi un bijou.

Saint-valentin, noël, fête des mères, fête des pères

La Saint-Valentin est une occasion de faire plaisir à l’élu(e) de son cœur en lui offrant une preuve de ses sentiments. Le bijou, personnalisé ou non, en est un.

Noël est l’événement annuel pour les plus beaux cadeaux. Beaucoup de bijoux sont offerts à ce moment de l’année.

Les fêtes des mères et des pères sont aussi des occasions d’offrir des bijoux : boucles d’oreilles, bracelets, pendentifs, boutons de manchette, montres …

Majorité,  réussite d’examen, anniversaire de mariage

Le passage à l’âge adulte peut être marqué par un bijou tel qu’une chevalière, une gourmette, une montre…

Pour récompenser les efforts et symboliser la réussite obtenue, certains s’offrent ou se voient offrir un bijou. Certaines écoles aux Etats-Unis offrent à leurs étudiants une chevalière à l’effigie de l’établissement lors du succès à l’examen final.

Dans de nombreux pays, il est de tradition de fêter l’anniversaire de mariage. Chaque année de mariage porte un nom, par exemple noces de perles pour les 30 ans de mariage, d’or pour les 50, diamant pour les 60.

A noter que les bijoux offerts pour des occasions spéciales sont souvent gravés d’un message rappelant l’événement : une date, des initiales, un mot, un motif…

Une nouvelle montre pour James Bond

La Maison C.Desitter vous propose de découvrir la nouvelle montre OMEGA, la Seamaster Diver 300M Édition 007. C’est ce même modèle que portera James Bond, dans le 25e film de la saga  Mourir peut attendre  (date de sortie reportée au mois de novembre).

« Quand j’ai tourné Casino Royale, je voulais une nouvelle montre. Je voulais « ma » montre Bond. O.K., celle de Pierce  était très belle, j’en ai une et je la porte souvent. Mais j’en désirais une qui colle parfaitement à mon rôle. Quand j’ai commencé à en parler à OMEGA,  je me disais qu’ils ne m’écouteraient pas vraiment », avoue Daniel Craig aux journalistes qui assistent au lancement international de la nouvelle montre 007, à New York,  en décembre 2019. Et pourtant, il a été si bien entendu qu’il a développé avec la Maison suisse cette Seamaster Diver 300M en titane dotée des critères qui lui tiennent particulièrement à cœur : légèreté, style militaire et touche rétro.

D’un diamètre de 42 mm, cette nouvelle Seamaster Bond possède un cadran et une lunette en aluminium brun «tropical». Sur le fond du boîtier, on retrouve une série de chiffres reprenant le format de marquage des véritables montres militaires. Ainsi, 0552 est le code du personnel de la Marine britannique ;  923 7697 désigne une montre de plongée. La lettre A signifie que la montre est dotée d’une couronne vissée et le chiffre 007 fait bien évidemment référence à James Bond.

Enfin, le chiffre 62 est un hommage à l’année de production du tout premier film James Bond 007 contre Dr. No. Même si, en réalité, il aura fallu attendre 1995 et Golden Eye pour voir OMEGA s’inviter au poignet du célèbre agent secret britannique, incarné par Pierce Brosnan. Dans cet opus, 007 portait alors une Seamaster Quartz Professional Diver 300M.

La nouvelle montre de 007 sera vendue avec un bracelet à mailles en titane ou un bracelet NATO à rayures brun foncé, gris et beige, fermé par une boucle gravée du nombre 007.

*

007 : le premier 0 signifie qu’il a l’autorisation de tuer, le second qu’il l’a déjà fait et le 7 qu’il est le 7e agent à recevoir cette autorisation.

Trois adresses gourmandes pour fêter la Saint-Valentin

C’est le jour J et pour le célébrer comme il se doit nous vous recommandons deux adresses gourmandes des rues de Liège qui sauront ravir vos papilles.

Gourmandise
Darcis Chocolatier, Belle, Ile en Liège, Quai des Vennes

Darcis Chocolatier a ouvert une nouvelle boutique à Liège, l’occasion de déguster l’une des fabuleuses créations dont seule la Maison a le secret. Tablettes, pralines, pâtisserie, macarons… Les gourmands trouveront leur compte dans cet espace élégant où les saveurs s’associent harmonieusement. Qualité générosité et subtilité sont incontestablement les maîtres mots de son fondateur Jean-Philippe Darcis, Ambassadeur du Chocolat Belge et pionner du Macaron en Belgique.

Gastronomie
Le Dernier Ragot, Rue des Clarisses, 12

Découvrez les saveurs du terroir belge en réservant une table au restaurant Le Dernier Ragot ! Cet établissement à l’ambiance conviviale vous servira une cuisine typique et généreuse dans un cadre digne des brasseries parisiennes. Vous y dégusterez des plats variés que vous pourrez accompagner de l’un des nombreux vins de la carte. Mention spéciale pour leurs boulets liégeois, sans aucun doute les meilleurs de la ville !

Rungis Gastronomie, Rue Charles Magnette, 12
C’est dans un espace intimiste que ce traiteur situé en plein cœur de la Cité ardente vous accueillera afin de vous faire découvrir les délices du terroir. Dans cet établissement, vous trouverez une variété de produits de qualité. À l’heure du déjeuner, il sera possible de manger une cuisine gourmande dans la petite salle à l’arrière, servie par une équipe chaleureuse.

Bonne Saint-Valentin à tous !

 

Allure du temps CHANEL

Le 28 novembre dernier la Maison Desitter était heureuse d’organiser la soirée « Allure du Temps CHANEL » à l’occasion de la présentation de la nouvelle J12.

Accueillis dans la Bijouterie Desitter située Rue du Pot d’Or, 7,  au cœur du Carré liégeois, les invités ont eu le plaisir d’assister à une présentation CHANEL, commenté par la CEO de CHANEL pour le Benelux, qui présentait les garde-temps en liant l’histoire et les inspirations de Gabrielle Chanel. La jeune mannequin représentant la marque, portait des pièces CHANEL tout en présentant les montres de la Maison.

 

À l’étage, les invités avaient le privilège d’observer une exposition des pièces horlogères de la Maison CHANEL tout en appréciant le Whisky OWL qui était en dégustation.

 

L’Héliport, talentueux traiteur étoilé et largement reconnu par Michelin, a ravi les papilles des invités avec des plats de grande qualité le tout accompagné d’un excellent service.

Cette élégante soirée s’est déroulée à merveille dans une ambiance conviviale à la liégeoise et fut appréciée de tous.

 

Photos disponibles très prochainement sur nos réseaux sociaux.

La tête dans les étoiles

La montre traditionnelle selon Rolex La Rolex Cellini Moonphase en or Everose. Boîtier : 39 mm. Cadran : blanc. Bracelet cuir. #Rolex #Cellini

Avant de parvenir à découper le temps, l’homme avait recourt au Soleil, à la Lune et aux constellations afin de se repérer en fonction des jours, des saisons et du passage des mois. La Lune, aussi poétique que mystique devint, de part ses performances techniques, l’astre préféré des horlogers.

Présenté comme un classique parmi les complications, l’affichage lunaire propose la reproduction du cycle de l’astre des nuits sur votre garde-temps. Cette indication qui est un complément quasi obligatoire du calendrier perpétuel peut aussi apparaître sur une montre de poche ou montre-bracelet.

 

Les phases lunaires

Les phases lunaires représentent les portions de Lune, illuminées par le Soleil, qui sont visibles depuis la Terre. L’orbite de la Lune autour de la Terre entraîne le changement de phase d’un jour à l’autre. Le cycle lunaire, aussi appelé lunaison, dure 29,5 jours. Ce cycle, décomposé en quatre points représentés sous forme d’aller-retour, est composé de huit phases : nouvelle lune, premier croissant, premier quartier, lune gibbeuse croissante, pleine lune, lune gibbeuse décroissante, dernier quartier, dernier croissant.

Le mécanisme

Sur un garde-temps, les phases lunaires sont généralement indiquées par un système de disque ou de guichet. Le disque, qui porte deux lunes, est entraîné par une roue composée de 59 dents, un doigt la pousse d’un cran toute les 24 heures.

 Frederique Constant - Slimline Moonphase

La durée d’une révolution synodique lunaire, soit l’intervalle de temps nécessaire pour qu’elle retourne à position de départ par rapport au Soleil et à la Terre, est de 29 jours 12 heures 44 minutes et 2,8 secondes (soit 29,53 jours). Or, sur le cadran d’une montre la durée de lunaison est de 29,5 jours ce qui entraîne un décalage du système réglable à la main, tous 2 ans, 7 mois et 20 jours.

 

Un autre système plus complexe aussi appelé « lune astronomique », présent sur des montres très haut de gamme, possède une roue de 135 dents. Celui-ci offre une précision de 29 jours 12 heures et 45 minutes ce qui n’entraîne un décalage que tous les 122 ans.

Le réglage du mécanisme se fait grâce à la consultation du calendrier lunaire ou par l’intermédiaire de la date de la dernière lune, avant de remonter jusqu’à la date actuelle à l’aide de la couronne des secondes.

Amateur ou passionné, cette complication offre une évasion poétique hors du commun grâce à laquelle les mouvements du ciel sont à votre portée…

L’arrivée de LA BRUNE & LA BLONDE

Légèreté, sensualité et féminité. Aujourd’hui vendues à travers le monde, les créations épurées de LA BRUNE & LA BLONDE, répondant à la signature du diamant nu monté sans serti, vous offriront un plaisir simple et sans artifice.

La Bijouterie Desitter est fière d’accueillir et de vous présenter cette Maison de joaillerie novatrice.

Pas un simple diamant, un diamant nu

L’aventure commence avec une idée spécifique et audacieuse. Elle jaillit d’un moment précis, d’un geste répété et maîtrise, celui de l’ouverture d’un pli à pierres de diamantaire. L’idée était de trouver une nouvelle manière de sertir le diamant évitant le serti classique,  qui empêche de  profiter de l’intégralité de la surface du diamant. La solution? le percer.

Percer un diamant, une idée sacrilège pour un grand nombre de diamantaire, mais une signature forte et en devenir pour cette créatrice qui a su faire frissonner ses collections en améliorant la luminosité et la visibilité des diamants.

Le diamant nu, un concept

Dès sa création en 2011, le diamant nu se manifeste comme la signature de LA BRUNE & LA BLONDE. « Grâce à ce procédé unique qui révèle le diamant à 360° et sublime son éclat, LA BRUNE & LA BLONDE réinterprète un bijou intemporel, le solitaire, et propose une nouvelle façon de porter les diamants, à même la peau ».

Ce concept fait le buzz dès son lancement et sera mis en avant par les grands magasins et les concept-stores les plus influents. Parmi eux, l’incontournable PRINTEMPS Haussmann et Colette, rue Saint-Honoré, qui était le concept-store le plus connu au monde à cette époque.

Inspirée de l’univers de la cosmétique de luxe, cette joaillerie de peau à su bousculer les codes, et est à ce jour en vente dans plus de 100 boutiques à travers le monde.

Le luxe à la française

LA BRUNE ET LA BLONDE reste proche et fidèle à ses origines. En effet, la marque est fière de vendre  l’intégralité de ses bijoux sous le label MADE IN FRANCE, mettant ainsi en avant le savoir-faire et le talent des artisans joailliers français. De plus, chaque référence est  accompagnée d’un certificat d’authenticité attestant le titre de l’or (18 carats) et la qualité de ses diamants.

Mais qui a mis ces diamants à nu ?

Véronique Tournet, la Brune, originaire de Brive-La-Gaillarde, survole l’Atlantique après l’obtention de son diplôme, pour représenter des marques de luxe françaises aux États-Unis. À son retour en France, et après un Master à l’Institut Français de la Mode et ses débuts chez Mauboussin et Boucheron, son goût pour le  luxe et la perfection la mène place Vendôme. Avec la Blonde, Rebecca Levy qui a depuis quitté l’aventure, elle lance sa propre Maison de joaillerie.

~

Collections pures et aérées, compositions poétiques et lumineuses, les créations de LA BRUNE ET LA BLONDE feront le bonheur de chacune…