L’arrivée de LA BRUNE & LA BLONDE

Légèreté, sensualité et féminité. Aujourd’hui vendues à travers le monde, les créations épurées de LA BRUNE & LA BLONDE, répondant à la signature du diamant nu monté sans serti, vous offriront un plaisir simple et sans artifice.

La Bijouterie Desitter est fière d’accueillir et de vous présenter cette Maison de joaillerie novatrice.

Pas un simple diamant, un diamant nu

L’aventure commence avec une idée spécifique et audacieuse. Elle jaillit d’un moment précis, d’un geste répété et maîtrise, celui de l’ouverture d’un pli à pierres de diamantaire. L’idée était de trouver une nouvelle manière de sertir le diamant évitant le serti classique,  qui empêche de  profiter de l’intégralité de la surface du diamant. La solution? le percer.

Percer un diamant, une idée sacrilège pour un grand nombre de diamantaire, mais une signature forte et en devenir pour cette créatrice qui a su faire frissonner ses collections en améliorant la luminosité et la visibilité des diamants.

Le diamant nu, un concept

Dès sa création en 2011, le diamant nu se manifeste comme la signature de LA BRUNE & LA BLONDE. « Grâce à ce procédé unique qui révèle le diamant à 360° et sublime son éclat, LA BRUNE & LA BLONDE réinterprète un bijou intemporel, le solitaire, et propose une nouvelle façon de porter les diamants, à même la peau ».

Ce concept fait le buzz dès son lancement et sera mis en avant par les grands magasins et les concept-stores les plus influents. Parmi eux, l’incontournable PRINTEMPS Haussmann et Colette, rue Saint-Honoré, qui était le concept-store le plus connu au monde à cette époque.

Inspirée de l’univers de la cosmétique de luxe, cette joaillerie de peau à su bousculer les codes, et est à ce jour en vente dans plus de 100 boutiques à travers le monde.

Le luxe à la française

LA BRUNE ET LA BLONDE reste proche et fidèle à ses origines. En effet, la marque est fière de vendre  l’intégralité de ses bijoux sous le label MADE IN FRANCE, mettant ainsi en avant le savoir-faire et le talent des artisans joailliers français. De plus, chaque référence est  accompagnée d’un certificat d’authenticité attestant le titre de l’or (18 carats) et la qualité de ses diamants.

Mais qui a mis ces diamants à nu ?

Véronique Tournet, la Brune, originaire de Brive-La-Gaillarde, survole l’Atlantique après l’obtention de son diplôme, pour représenter des marques de luxe françaises aux États-Unis. À son retour en France, et après un Master à l’Institut Français de la Mode et ses débuts chez Mauboussin et Boucheron, son goût pour le  luxe et la perfection la mène place Vendôme. Avec la Blonde, Rebecca Levy qui a depuis quitté l’aventure, elle lance sa propre Maison de joaillerie.

~

Collections pures et aérées, compositions poétiques et lumineuses, les créations de LA BRUNE ET LA BLONDE feront le bonheur de chacune…

Le nouveau trio plein d’attitude de la Maison Messika

Lancée en 2005 et aujourd’hui présente dans plus de 70 pays, la Maison Messika a su révéler son propre style et trouver sa place dans le monde de la joaillerie de luxe.

À l’occasion de la sortie de sa nouvelle collection Lucky Move, Messika a choisi de mettre trois icônes contemporaines sur le devant de la scène. La Maison Desitter vous présente ce trio d’attitude composé de Kate Moss, Sylvia Hoeks et Joan Small.

Fille d’un célèbre diamantaire, Valérie Messika a su apprendre et transmettre dans ses collections tous les secrets du métier. Elle trace son propre chemin et propose à travers ses collections, pleines d’audace, de douceur et de passion, une forme de fidélité que l’on retrouve aussi dans l’esprit de ses boutiques, parmi lesquelles celle de la fameuse rue Saint-Honoré, à Paris.

« Avec ses diamants en mouvement, sa forme ronde et son micro pavage, Lucky Move perpétue la signature Messika. Toujours dans l’esprit Mix & Match, les pièces se portent en solo, en accumulation ou en asymétrie. Autant de déclinaisons possibles qui rendent la femme Messika unique, moderne et rayonnante. »

Une histoire de femmes

Afin de casser les codes de la joaillerie parisienne, Valérie Messika voulait « un trio de filles, une bande, qui représenterait les femmes dans leur diversité et où chacune, quel que soit leur âge, incarnerait un type de beauté. »

Kate Moss for Messika, Lucky Move
Kate Moss, Messika

 

L’idole absolue

Kate Moss, célèbre Londonienne, étoile de la mode depuis ses 14 ans, regroupe à elle seule les symboles de la féminité, de l’audace et de l’esprit rock.

« Kate Moss est depuis toujours ma muse, c’est LE monstre sacré de la mode » déclare Valérie Messika.

 

Sylvia Hoeks for Messika, Lucky Move
Sylvia Hoeks, Messika

 

 

Le futur lui appartient

Sylvia Hoeks, crâne rasé et silhouette hyper-racée, est une actrice et mannequin néerlandaise qui, au travers du caractère qu’elle exprime, représente le visage moderne « possédant à la fois force et douceur, mêlant androgynie et ultra-féminité. »

 

Joan Smalls for Messika, Lucky Move
Joan Smalls, Messika


100% glamour

Originaire de Porto Rico, Joan Smalls est un jeune mannequin engagé qui a su s’imposer en tant qu’Ange Victoria’s Secret et trouver sa place parmi les plus grandes marques de luxe.

« J’ai choisi Joan Smalls pour son physique spectaculaire, elle dégage un glamour très contemporain » déclare Valérie Messika.

 

Résultat d’une inspiration traditionnelle et tous ornés de diamants, les bijoux de la collection Lucky Move regroupent diverses pièces aux rondeurs féminines et envoûtantes. Nous retrouvons parmi elles le grand et le petit médaillon, la bague à trois doigts, le pendentif réversible personnalisable.

« Née de la volonté d’épouser à la perfection le corps de la femme », et comme le décrit Valérie Messika, la collection Lucky Move est destinée à s’adapter à chaque cliente.

Commençons par un dessert, avec Cédric Grolet

La Maison Piaget pose la cerise sur le gâteau et dévoile son nouvel ambassadeur de marque, Cédric Grolet. Cette semaine, la Maison Desitter vous présente le portrait de ce talentueux chef pâtissier de renommée internationale.

Cedric Grolet & Piaget

Cédric Grolet, chef pâtissier du Meurice à Paris depuis 2012, est le maître incontesté dans l’art des fruits sculptés. Originaire de Firminy, en France, il se dédie à la pâtisserie dès l’âge de treize ans. Il obtiendra quelques années plus tard son diplôme professionnel en pâtisserie, suivi d’un brevet technique des métiers de la célèbre École Nationale Supérieure de la Pâtisserie, la plus haute qualification dans ce domaine.

Les merveilles de la nature

Ses desserts fruités et hautement esthétiques font l’unanimité sur les réseaux sociaux où le Chef Grolet est suivi par plus de 1,3 millions de personnes. Alliant fraîcheur, pureté et présentation accrocheuse, la sculpture des fruits est devenue sa signature. Il rend hommage à ces somptueuses merveilles de la nature dans toutes ses créations.

«Il est vraiment important pour moi de montrer ce que la nature peut offrir en créant mes pâtisseries en fonction des saisons et des produits disponibles à cette période de l’année.»

Amoureux de la ville de Paris, qui le touche et l’inspire dans ses créations plus classiques, il est aussi  adepte de voitures sportives et du monde horloger car, comme ses créations pâtissières, une expertise exigeante est nécessaire à leur création.

Fruits sculptés – Cedric Grolet

Un chef, parmi les chefs !

À 34 ans, Cédric Grolet  a su s’imposer comme l’un des plus grands. Récompensé par de nombreux titres dont celui du Chef pâtissier de l’année par Le Chef en 2015, Meilleur chef pâtissier par Gault & Millau en 2017 et meilleur chef pâtissier du monde à The World’s 50 Best Awards en 2018, il devient aujourd’hui l’ambassadeur d’une marque horlogère de renommée internationale, Piaget.

«Je suis reconnaissant à Piaget de m’avoir donné l’occasion de représenter la Maison, comme je peux le faire au mieux, dans mon doux monde de desserts.»

L’alliance de deux  savoir-faire complémentaires

Piaget est une Maison charismatique et flamboyante de création de bijoux et de pièces horlogères depuis 1874. « Utilisant des matières premières et un savoir-faire artisanal, Piaget a développé son propre style : maîtriser l’utilisation de l’or, explorer les couleurs, innover de nouvelles formes, utiliser des pierres précieuses et des cadrans de pierres dures. S’appuyant sur plus de 140 ans d’histoire dans un monde sans frontières, Piaget, joaillier-horloger, continue d’explorer des possibilités créatives inattendues, transformant l’or, les pierres et les gemmes en œuvres d’art brillantes. »

~

Le chef Grolet a eu l’honneur de proposer la création spéciale de son dessert aux agrumes pour le lancement de la haute joaillerie Piaget Golden Oasis à Monaco. Nous vous laissons apprécier son portrait sur la photo ci-dessus, portant le garde-temps Altiplano Ultimate Automatic de Piaget.

Breitling Premier Edition Norton

La Maison Desitter est heureuse de vous présenter le résultat de l’incontournable partenariat entre les marques Breitling et Norton.

L’automobile, l’aviation et le nautisme sont des partenaires de choix dans le monde de l’horlogerie et particulièrement pour les montres sportives chronographes. En lançant son partenariat avec la marque Norton, la Maison Breitling met quant à elle en avant le secteur de la moto.

Ces deux firmes dotées d’un héritage puissant, sont source d’entreprenariat et d’innovation. « Cette nouvelle montre rend hommage au formidable partenariat entre ces deux marques ambitieuses »

Norton, entreprise britannique de renommée internationale pour ses motos de hautes performances, a été créée par James Lansdowne Norton en 1898. Tout d’abord fabriquant de fournitures et de pièces détachées pour le commerce des deux roues, il se tourna à partir de 1902 dans la production de motos.

La marque Breitling, fondée elle aussi au cours du XIXème siècle, est reconnue pour son excellence en matière de design et son rôle de pionnier dans le développement du chronographe.

L’élégance, l’inspiration vintage, l’individualité et la singularité représentent la culture et les valeurs de ces deux marques. Ces principes reflètent la source principale d’inspiration de cette montre au calibre manufacture Breitling 01.

Ce modèle à remontage automatique est composé d’un chronomètre certifié COSC et est également doté d’un tachymètre visible sur la lunette intérieure.

La montre Premier B01 Chronographe 42 Norton Edition de Breitling, disponible avec différents bracelets, en cuir brut marron ou encore en acier inoxydable, est associée à un partenaire de choix: la moto Commando 961 Café racer MKII Breitling Limited Edition. D’apparence classique et dotée d’un moteur de 961 cm3 développée en interne, cette série limitée à 77 exemplaires est composée d’une ingénierie à la pointe de la technologie.

« La Premier B01 Chronographe 42 Norton Edition n’est que le commencement d’une relation privilégiée entre deux marques emblématiques. De nouvelles surprises seront annoncées tout au long de l’année ».