IWC Schaffhausen lance des bracelets à base de papier

IWC Schaffhausen propose une nouvelle collection de trois bracelets. Ces derniers ont une particularité, ils sont réalisés en Timber Tex, une matière à base de papier. Cette création innovante est l’aboutissement d’un long travail de recherche et de développement. Par cette innovation, IWC Schaffhausen devient l’une des manufactures les plus en avance en matière de développement durable et d’horlogerie responsable.

IWC Schaffhausen mise sur l’originalité 

Ces nouveaux bracelets « se composent majoritairement de papier issu de sources responsables » assure la marque dans son communiqué. Le TimberTex se compose à 80% de fibres végétales naturelles. Il se différencie donc des cuirs synthétiques, généralement composés de plastique ou de pétrole. La cellulose utilisée provient d’arbres certifiés FSC, Forest Stewardship Council, issus de forêts européennes gérées de manière durable et responsable par cette organisation à but non lucratif.

« Nous désirons développer d’autres alternatives pour nos clients qui ne portent pas de cuir », a expliqué Franziska Gsell, directrice marketing et présidente du comité de développement durable d’IWC Schaffhausen.

IWC Schaffhausen lance des bracelets à base de papier

Ce nouveau bracelet se confectionne en 60 étapes différentes. Sa coloration provient de teintures végétales naturelles. Le grain irrégulier de ces bracelets en TimberTex rend ainsi chaque bracelet unique, comme avec un cuir. D’une texture douce et souple, ils sont étanches et ne révéleront aucun signe d’usure après un plongeon en piscine. Enfin, proposés en bleu, brun ou noir, ils habillent pour le moment les Portugieser Automatic 40, Automatic et Chronographe.

X