Trois adresses gourmandes pour fêter la Saint-Valentin

C’est le jour J et pour le célébrer comme il se doit nous vous recommandons deux adresses gourmandes des rues de Liège qui sauront ravir vos papilles.

Gourmandise
Darcis Chocolatier, Belle, Ile en Liège, Quai des Vennes

Darcis Chocolatier a ouvert une nouvelle boutique à Liège, l’occasion de déguster l’une des fabuleuses créations dont seule la Maison a le secret. Tablettes, pralines, pâtisserie, macarons… Les gourmands trouveront leur compte dans cet espace élégant où les saveurs s’associent harmonieusement. Qualité générosité et subtilité sont incontestablement les maîtres mots de son fondateur Jean-Philippe Darcis, Ambassadeur du Chocolat Belge et pionner du Macaron en Belgique.

Gastronomie
Le Dernier Ragot, Rue des Clarisses, 12

Découvrez les saveurs du terroir belge en réservant une table au restaurant Le Dernier Ragot ! Cet établissement à l’ambiance conviviale vous servira une cuisine typique et généreuse dans un cadre digne des brasseries parisiennes. Vous y dégusterez des plats variés que vous pourrez accompagner de l’un des nombreux vins de la carte. Mention spéciale pour leurs boulets liégeois, sans aucun doute les meilleurs de la ville !

Rungis Gastronomie, Rue Charles Magnette, 12
C’est dans un espace intimiste que ce traiteur situé en plein cœur de la Cité ardente vous accueillera afin de vous faire découvrir les délices du terroir. Dans cet établissement, vous trouverez une variété de produits de qualité. À l’heure du déjeuner, il sera possible de manger une cuisine gourmande dans la petite salle à l’arrière, servie par une équipe chaleureuse.

Bonne Saint-Valentin à tous !

 

Nos coups de cœur pour la Saint-Valentin

La période des amours approche… Afin de faire plaisir à votre moitié, les membres de l’Équipe Desitter vous font part de leurs coups de cœur.

ROLEX Cosmograph Daytona, cadran noir

« La montre née pour la course La Rolex Cosmograph Daytona en or jaune. Boîtier : 40 mm. Cadran : noir. Bracelet : Oysterflex. »

Laurent DESITTER

 

La Première, cadran nacre or beige de CHANEL

« Cette pièce représente l’élégance et la délicatesse. Colorée d’un or beige, elle rappelle les sacs historiques de la Maison CHANEL »

Laurent DESITTER

 


OMEGA Speedmaster

« Emblématique, mythique, historique par la conquête de la lune »

Mary DESITTER

 

Code Coco CHANEL

« Unique en son genre, originale, très féminine et moderne,
cette montre est un véritable bijou »

Mary DESITTER

 

Black Bay Fifty Eight de TUDOR

« Née pour oser, innovante et intemporelle, c’est une montre de tous les jours. Une TUDOR, tout simplement »

Gilles ANCION

 

Baignoire de Cartier

« Essence même de l’élégance et de l’héritage Cartier à travers l’Histoire, cette montre bijou, classique mais résolument moderne, habille les poignets d’une manière ultra féminine »

Gilles ANCION

 

SeaMaster 300M de OMEGA

« Ce garde temps est une réussite. D’une belle finition, raffinée et sportive,
cette pièce est aussi destinée à un large public »

Jacques DESITTER

 

Nouvelle J12 Noire de CHANEL

« Cette pièce, dotée d’un mouvement manufacture, est la toute nouvelle génération d’un mythe qui perdure »

Jacques DESITTER

Les bonnes raisons d’offrir un bijou pour la Saint-Valentin

Comme chaque année, le mois de février annonce la saison des amours. Vous l’aurez compris il est temps pour vous de penser à votre moitié et de lui trouver le cadeau idéal.

Boucles d’oreilles, bracelet, pendentif, bague, les bijoux figurent parmi les cadeaux préférés de la Saint-Valentin et pour cause… ils permettent de lui dire « je t’aime ». Cette année, mettez toutes les chances de votre côté, on vous explique pourquoi…

  • La signification

Fête des amoureux depuis le XVIème, la Saint-Valentin est forte de signification. À cette époque, les Anglo-Saxons pensaient que ce jour, était choisi par les oiseaux pour s’apparier. Il en découla donc une image de l’amour associée à cette date.

Cette approche était aussi citée dans les poèmes de d’Othon de Grandson, de Chaucer et de Charles d’Orléans dans lesquels ils faisaient allusion à la Saint-Valentin, jour où les amoureux choisissaient leurs partenaires ou renouvelaient leurs serments.

« Je vous choisis et choisie vous ai.

Saint

Valentin en prends en témoignance

Que nulle autre jamais ne choisirai »

Extrait de La ballade de Saint Valentin d’Othon de Grandson

  • La symbolique

Un bijou est un objet précieux, il possède une grande valeur sentimentale et peut représenter un attachement fort ou amoureux. Néanmoins, prenez en compte qu’offrir un bracelet ou une bague n’aura pas la même signification, mais si ce geste est réalisé le jour de la Saint-Valentin il est alors semblable à une déclaration d’amour.

  • Un bijou se garde

Cette année, laissez les fleurs et le chocolat de côté ! Bien que ces cadeaux soient des plus romantiques, ils restent avant tout éphémères. Un bijou quel qu’il soit pourra quant à lui durer toute une vie, être porté et vous rappeler ce merveilleux jour au quotidien.

  • Un bijou se personnalise

Gravure d’une date, d’une lettre, d’un message ou encore création sur mesure, un bijou vous offre un éventail de possibilités de personnalisation.

Le 14 février approche et l’atelier de création de la Bijouterie Desitter est là pour vous orienter dans le choix ou la création du bijou avec lequel vous lui direz « je t’aime ».

Allure du temps CHANEL

Le 28 novembre dernier la Maison Desitter était heureuse d’organiser la soirée « Allure du Temps CHANEL » à l’occasion de la présentation de la nouvelle J12.

Accueillis dans la Bijouterie Desitter située Rue du Pot d’Or, 7,  au cœur du Carré liégeois, les invités ont eu le plaisir d’assister à une présentation CHANEL, commenté par la CEO de CHANEL pour le Benelux, qui présentait les garde-temps en liant l’histoire et les inspirations de Gabrielle Chanel. La jeune mannequin représentant la marque, portait des pièces CHANEL tout en présentant les montres de la Maison.

 

À l’étage, les invités avaient le privilège d’observer une exposition des pièces horlogères de la Maison CHANEL tout en appréciant le Whisky OWL qui était en dégustation.

 

L’Héliport, talentueux traiteur étoilé et largement reconnu par Michelin, a ravi les papilles des invités avec des plats de grande qualité le tout accompagné d’un excellent service.

Cette élégante soirée s’est déroulée à merveille dans une ambiance conviviale à la liégeoise et fut appréciée de tous.

 

Photos disponibles très prochainement sur nos réseaux sociaux.

À chaque montre sa personnalité

Noël arrive à grand pas, il est temps pour vous de penser au cadeau idéal… Et pourquoi pas une montre ?

Qu’il soit destiné à un proche ou qu’il fasse partie de votre liste d’envie, il est important que ce garde temps vous ressemble et soit en accord avec la personnalité de son futur porteur. La Maison Desitter vous présente une sélection de pièces horlogères tant féminines que masculines, et adaptées à tout type de caractères…

La sélection pour Elle

 

Tissot, Bella Ora pour la discrète.

Doté d’un design classique et épuré, ce garde-temps s’habille d’une boîte en acier inoxydable de 28 x 31,40 mm de diamètre affichant un cadran blanc nacré. Entraîné par un mouvement à quartz de fabrication suisse, il se munit d’un bracelet en cuir noir lui conférant une élégance certaine.

 

Baume et Mercier, Linea pour l’élégante.

Sobre et raffinée, cette montre, animée par un mouvement à quartz, dispose d’un boîtier en acier poli-satiné de 37 mm. Son cadran en nacre blanche indique les heures, les minutes, la seconde ainsi que la date dans un guichet à 6h. Le tout est monté sur un bracelet en acier.

 

Cartier, Panthère pour l’extravertie.

Chic et excentrique, cette pièce se distingue par une manchette et une boîte de 22 mm x 19 mm de diamètre, tous deux en or jaune et laque noire. Animée par un mouvement à quartz, elle se dote d’un cadran argenté et d’aiguilles en forme de glaive en acier finition dorée.

 

La sélection pour Lui

 

Lebeau-Courally, Le Dauphin pour l’élégant.

Résolument distingué et intemporel, ce garde temps est doté d’une boîte de 38 mm de diamètre en acier inoxydable abritant le calibre LC 2892, un mouvement mécanique à remontage automatique. Pour couronner le tout, son cadran noir s’harmonise avec un bracelet en cuir de la même couleur.

 

 

Breitling, Navitimer B01 Chronograph 46 pour le baroudeur.

Avec un diamètre généreux de 46 mm, ce chronographe s’habille d’un bracelet et d’un boîtier en acier dont la lunette bidirectionnelle entoure un cadran noir. Le fond transparent laisse apparaître le calibre manufacture Breitling 01, un mouvement automatique dont la réserve de marche est de 70 heures.

 

Piaget, Altiplano pour l’excentrique.

Dotée de la fonction tourbillon, cette montre fait preuve de légèreté avec son mouvement manufacture mécanique à remontage manuel extra-plat. Son boîtier de 41 mm en or blanc et serti de diamants, allié à un bracelet alligator noir ainsi que son cadran bleu guilloché en font une pièce distinguée.

 

Vous l’aurez compris, il y en a pour tous les goûts ! Vous ne peinerez pas à trouver la pièce maîtresse qui habillera votre poignet ou celui d’un de vos proches pour cette nouvelle année. Notre équipe de professionnels vous attend et sera à votre entière disposition afin de vous guider dans votre recherche du cadeau parfait…

Article complet à découvrir dans la 5ème édition du Magazine Desitter, disponible dès maintenant dans nos bijouteries, rue du Pot d’Or 7 et rue des Dominicains 15-17, Liège.

Pourquoi est-il toujours 10h10 ?

Vous ne l’avez peut-être jamais remarqué, mais les montres indiquent toujours 10h10 lorsqu’elles sont présentées dans les publicités ou dans les vitrines. Cette pratique possède plusieurs explications plus ou moins fantaisistes.

La raison historique

Louis XVI, roi de France, était un passionné d’horlogerie. Lors de la révolution Française, il fut décapité à 10h10. Afin de lui rendre hommage, les horlogers présentaient les montres arrêtées à cette heure-là. Depuis, cette pratique est restée.

Premier B01 Chronograph 42 with silver dial and black alligator leather strap (PPR/Breitling)

Le temps universel

Mais il y a aussi une autre explication. Cela remonte à l’introduction de l’heure universelle, l’heure GMT (Greenwich Mean Time). C’est lors de la Conférence du Méridien d’origine qui eut lieu en octobre 1884 que, après trois semaines de négociations diplomatiques, 35 délégués de 24 nations ainsi que des politiciens et des astronomes adoptèrent le temps universel.

Le méridien zéro devint celui qui traversait l’observatoire de Greenwich. Depuis cet endroit, on divisa le globe longitudinalement en deux hémisphères de 180 degrés chacun. De l’autre côté de la Terre, ils se rencontrent à la ligne de changement de date qui s’étend le long d’un méridien. Il fut convenu que le jour commence et prenne fin à Greenwich et que soit introduite une journée de 24 heures.

Cet accord fut pris à 10h10 du matin. On raconte depuis que les horlogers et les bijoutiers ont pour habitude de régler les aiguilles des montres à 10h10 en référence à cet événement.

La raison esthétique

La raison la plus probable serait tout simplement esthétique ! Voici plusieurs faits étayant cette thèse :

A 10h10, les aiguilles forment un V assez ouvert qui représente une jolie symétrie et donne une certaine harmonie à la montre (mais également 10h09 ou 10h11 selon les photos).

Les aiguilles pointent vers le ciel, formant le « V » de la victoire. C’est ce qu’on appelle une position positive. En indiquant 8h20, le V aurait été à l’envers et aurait donné l’impression de quelque chose de triste comme un sourire inversé. Certains horlogers vont même jusqu’à placer l’aiguille des secondes sur le chiffre 6, ce qui donne lieu à une sorte d’étoile à trois branches.

Le logo de la marque est généralement indiqué à 12h, les aiguilles encadrent ainsi la marque. Le quantième du mois prend souvent place à 3h. Dans le cas des chronographes, les compteurs sont à 3, 6 et 9 heures, réduisant les possibilités de placement des aiguilles.

Outre l’esthétisme, le poids de la tradition joue un grand rôle et les marques et photographes appliquent cette règle machinalement.

L’affichage analogique et numérique

Depuis des siècles le monde de l’horlogerie utilise de nombreuses notions, faisant références aux instruments propres à mesurer le temps. Nous allons nous concentrer aujourd’hui sur les différents systèmes d’indication de l’heure.

L’affichage analogique et l’affichage numérique

Dans le cas d’une  montre, les termes analogique et numérique désignent le type d’affichage. L’affichage analogique est le plus utilisé sur les montres et les horloges, qui  possèdent un système d’indicateur de temps par l’intermédiaire du déplacement d’aiguilles sur un cadran.

Le cadran est, de manière générale, composé de trois aiguilles de différentes tailles. Celles-ci indiquent les heures, les minutes et les secondes qui, sur ce même cadran, peuvent être représentées par des chiffres,  des traits, des points ou tout autre motif.

L’affichage numérique ou alphanumérique retranscrit l’information avec des chiffres et des lettres. Cette technique, apparue à l’ère du digital, est utilisée uniquement sur les montres mécaniques.

CHANEL Première Rock Édition Limitée
CHANEL Première Rock

Les avantages

La montre analogique est  la plus traditionnelle. Elle regroupe à elle seule toute la magie de l’horlogerie comme l’art, les  sciences, la technique et l’industrie. De plus, le design d’un cadran offre une infinité de possibilités permettant ainsi de proposer des montres variées et adaptées à tous types de profils.

Les montres numériques principalement composées de cristaux liquides ou de LED ont la particularité de fournir une information rapide. L’utilisateur obtient l’heure, de jour comme de nuit, en une fraction de seconde et sans effort.

Les inconvénients

La montre analogique, à l’inverse de sa rivale peut  avoir une lecture difficile des informations. La petite taille du cadran et des aiguilles, le manque de chiffres ou d’index pour déterminer l’heure peuvent ainsi entraîner une très faible  lisibilité.

La montre numérique a, quant à elle, un look généralement moins soigné que les garde-temps composés d’aiguilles et d’un design pointu représenté par de fines courbes.

Affichage analogique et numérique à la fois

Certains modèles plus récents de montres analogiques sont maintenant équipés d’un cadran numérique indiquant le jour de la semaine et le mois. Le meilleur des deux systèmes est ainsi conservé avec un affichage plus clair et plus complet.

Piaget Polo S Édition Limitée
Piaget Polo S

L’arrivée de LA BRUNE & LA BLONDE

Légèreté, sensualité et féminité. Aujourd’hui vendues à travers le monde, les créations épurées de LA BRUNE & LA BLONDE, répondant à la signature du diamant nu monté sans serti, vous offriront un plaisir simple et sans artifice.

La Bijouterie Desitter est fière d’accueillir et de vous présenter cette Maison de joaillerie novatrice.

Pas un simple diamant, un diamant nu

L’aventure commence avec une idée spécifique et audacieuse. Elle jaillit d’un moment précis, d’un geste répété et maîtrise, celui de l’ouverture d’un pli à pierres de diamantaire. L’idée était de trouver une nouvelle manière de sertir le diamant évitant le serti classique,  qui empêche de  profiter de l’intégralité de la surface du diamant. La solution? le percer.

Percer un diamant, une idée sacrilège pour un grand nombre de diamantaire, mais une signature forte et en devenir pour cette créatrice qui a su faire frissonner ses collections en améliorant la luminosité et la visibilité des diamants.

Le diamant nu, un concept

Dès sa création en 2011, le diamant nu se manifeste comme la signature de LA BRUNE & LA BLONDE. « Grâce à ce procédé unique qui révèle le diamant à 360° et sublime son éclat, LA BRUNE & LA BLONDE réinterprète un bijou intemporel, le solitaire, et propose une nouvelle façon de porter les diamants, à même la peau ».

Ce concept fait le buzz dès son lancement et sera mis en avant par les grands magasins et les concept-stores les plus influents. Parmi eux, l’incontournable PRINTEMPS Haussmann et Colette, rue Saint-Honoré, qui était le concept-store le plus connu au monde à cette époque.

Inspirée de l’univers de la cosmétique de luxe, cette joaillerie de peau à su bousculer les codes, et est à ce jour en vente dans plus de 100 boutiques à travers le monde.

Le luxe à la française

LA BRUNE ET LA BLONDE reste proche et fidèle à ses origines. En effet, la marque est fière de vendre  l’intégralité de ses bijoux sous le label MADE IN FRANCE, mettant ainsi en avant le savoir-faire et le talent des artisans joailliers français. De plus, chaque référence est  accompagnée d’un certificat d’authenticité attestant le titre de l’or (18 carats) et la qualité de ses diamants.

Mais qui a mis ces diamants à nu ?

Véronique Tournet, la Brune, originaire de Brive-La-Gaillarde, survole l’Atlantique après l’obtention de son diplôme, pour représenter des marques de luxe françaises aux États-Unis. À son retour en France, et après un Master à l’Institut Français de la Mode et ses débuts chez Mauboussin et Boucheron, son goût pour le  luxe et la perfection la mène place Vendôme. Avec la Blonde, Rebecca Levy qui a depuis quitté l’aventure, elle lance sa propre Maison de joaillerie.

~

Collections pures et aérées, compositions poétiques et lumineuses, les créations de LA BRUNE ET LA BLONDE feront le bonheur de chacune…

Le nouveau trio plein d’attitude de la Maison Messika

Lancée en 2005 et aujourd’hui présente dans plus de 70 pays, la Maison Messika a su révéler son propre style et trouver sa place dans le monde de la joaillerie de luxe.

À l’occasion de la sortie de sa nouvelle collection Lucky Move, Messika a choisi de mettre trois icônes contemporaines sur le devant de la scène. La Maison Desitter vous présente ce trio d’attitude composé de Kate Moss, Sylvia Hoeks et Joan Small.

Fille d’un célèbre diamantaire, Valérie Messika a su apprendre et transmettre dans ses collections tous les secrets du métier. Elle trace son propre chemin et propose à travers ses collections, pleines d’audace, de douceur et de passion, une forme de fidélité que l’on retrouve aussi dans l’esprit de ses boutiques, parmi lesquelles celle de la fameuse rue Saint-Honoré, à Paris.

« Avec ses diamants en mouvement, sa forme ronde et son micro pavage, Lucky Move perpétue la signature Messika. Toujours dans l’esprit Mix & Match, les pièces se portent en solo, en accumulation ou en asymétrie. Autant de déclinaisons possibles qui rendent la femme Messika unique, moderne et rayonnante. »

Une histoire de femmes

Afin de casser les codes de la joaillerie parisienne, Valérie Messika voulait « un trio de filles, une bande, qui représenterait les femmes dans leur diversité et où chacune, quel que soit leur âge, incarnerait un type de beauté. »

Kate Moss for Messika, Lucky Move
Kate Moss, Messika

 

L’idole absolue

Kate Moss, célèbre Londonienne, étoile de la mode depuis ses 14 ans, regroupe à elle seule les symboles de la féminité, de l’audace et de l’esprit rock.

« Kate Moss est depuis toujours ma muse, c’est LE monstre sacré de la mode » déclare Valérie Messika.

 

Sylvia Hoeks for Messika, Lucky Move
Sylvia Hoeks, Messika

 

 

Le futur lui appartient

Sylvia Hoeks, crâne rasé et silhouette hyper-racée, est une actrice et mannequin néerlandaise qui, au travers du caractère qu’elle exprime, représente le visage moderne « possédant à la fois force et douceur, mêlant androgynie et ultra-féminité. »

 

Joan Smalls for Messika, Lucky Move
Joan Smalls, Messika


100% glamour

Originaire de Porto Rico, Joan Smalls est un jeune mannequin engagé qui a su s’imposer en tant qu’Ange Victoria’s Secret et trouver sa place parmi les plus grandes marques de luxe.

« J’ai choisi Joan Smalls pour son physique spectaculaire, elle dégage un glamour très contemporain » déclare Valérie Messika.

 

Résultat d’une inspiration traditionnelle et tous ornés de diamants, les bijoux de la collection Lucky Move regroupent diverses pièces aux rondeurs féminines et envoûtantes. Nous retrouvons parmi elles le grand et le petit médaillon, la bague à trois doigts, le pendentif réversible personnalisable.

« Née de la volonté d’épouser à la perfection le corps de la femme », et comme le décrit Valérie Messika, la collection Lucky Move est destinée à s’adapter à chaque cliente.

Commençons par un dessert, avec Cédric Grolet

La Maison Piaget pose la cerise sur le gâteau et dévoile son nouvel ambassadeur de marque, Cédric Grolet. Cette semaine, la Maison Desitter vous présente le portrait de ce talentueux chef pâtissier de renommée internationale.

Cedric Grolet & Piaget

Cédric Grolet, chef pâtissier du Meurice à Paris depuis 2012, est le maître incontesté dans l’art des fruits sculptés. Originaire de Firminy, en France, il se dédie à la pâtisserie dès l’âge de treize ans. Il obtiendra quelques années plus tard son diplôme professionnel en pâtisserie, suivi d’un brevet technique des métiers de la célèbre École Nationale Supérieure de la Pâtisserie, la plus haute qualification dans ce domaine.

Les merveilles de la nature

Ses desserts fruités et hautement esthétiques font l’unanimité sur les réseaux sociaux où le Chef Grolet est suivi par plus de 1,3 millions de personnes. Alliant fraîcheur, pureté et présentation accrocheuse, la sculpture des fruits est devenue sa signature. Il rend hommage à ces somptueuses merveilles de la nature dans toutes ses créations.

«Il est vraiment important pour moi de montrer ce que la nature peut offrir en créant mes pâtisseries en fonction des saisons et des produits disponibles à cette période de l’année.»

Amoureux de la ville de Paris, qui le touche et l’inspire dans ses créations plus classiques, il est aussi  adepte de voitures sportives et du monde horloger car, comme ses créations pâtissières, une expertise exigeante est nécessaire à leur création.

Fruits sculptés – Cedric Grolet

Un chef, parmi les chefs !

À 34 ans, Cédric Grolet  a su s’imposer comme l’un des plus grands. Récompensé par de nombreux titres dont celui du Chef pâtissier de l’année par Le Chef en 2015, Meilleur chef pâtissier par Gault & Millau en 2017 et meilleur chef pâtissier du monde à The World’s 50 Best Awards en 2018, il devient aujourd’hui l’ambassadeur d’une marque horlogère de renommée internationale, Piaget.

«Je suis reconnaissant à Piaget de m’avoir donné l’occasion de représenter la Maison, comme je peux le faire au mieux, dans mon doux monde de desserts.»

L’alliance de deux  savoir-faire complémentaires

Piaget est une Maison charismatique et flamboyante de création de bijoux et de pièces horlogères depuis 1874. « Utilisant des matières premières et un savoir-faire artisanal, Piaget a développé son propre style : maîtriser l’utilisation de l’or, explorer les couleurs, innover de nouvelles formes, utiliser des pierres précieuses et des cadrans de pierres dures. S’appuyant sur plus de 140 ans d’histoire dans un monde sans frontières, Piaget, joaillier-horloger, continue d’explorer des possibilités créatives inattendues, transformant l’or, les pierres et les gemmes en œuvres d’art brillantes. »

~

Le chef Grolet a eu l’honneur de proposer la création spéciale de son dessert aux agrumes pour le lancement de la haute joaillerie Piaget Golden Oasis à Monaco. Nous vous laissons apprécier son portrait sur la photo ci-dessus, portant le garde-temps Altiplano Ultimate Automatic de Piaget.