Breitling Premier Edition Norton

La Maison Desitter est heureuse de vous présenter le résultat de l’incontournable partenariat entre les marques Breitling et Norton.

L’automobile, l’aviation et le nautisme sont des partenaires de choix dans le monde de l’horlogerie et particulièrement pour les montres sportives chronographes. En lançant son partenariat avec la marque Norton, la Maison Breitling met quant à elle en avant le secteur de la moto.

Ces deux firmes dotées d’un héritage puissant, sont source d’entreprenariat et d’innovation. « Cette nouvelle montre rend hommage au formidable partenariat entre ces deux marques ambitieuses »

Norton, entreprise britannique de renommée internationale pour ses motos de hautes performances, a été créée par James Lansdowne Norton en 1898. Tout d’abord fabriquant de fournitures et de pièces détachées pour le commerce des deux roues, il se tourna à partir de 1902 dans la production de motos.

La marque Breitling, fondée elle aussi au cours du XIXème siècle, est reconnue pour son excellence en matière de design et son rôle de pionnier dans le développement du chronographe.

L’élégance, l’inspiration vintage, l’individualité et la singularité représentent la culture et les valeurs de ces deux marques. Ces principes reflètent la source principale d’inspiration de cette montre au calibre manufacture Breitling 01.

Ce modèle à remontage automatique est composé d’un chronomètre certifié COSC et est également doté d’un tachymètre visible sur la lunette intérieure.

La montre Premier B01 Chronographe 42 Norton Edition de Breitling, disponible avec différents bracelets, en cuir brut marron ou encore en acier inoxydable, est associée à un partenaire de choix: la moto Commando 961 Café racer MKII Breitling Limited Edition. D’apparence classique et dotée d’un moteur de 961 cm3 développée en interne, cette série limitée à 77 exemplaires est composée d’une ingénierie à la pointe de la technologie.

« La Premier B01 Chronographe 42 Norton Edition n’est que le commencement d’une relation privilégiée entre deux marques emblématiques. De nouvelles surprises seront annoncées tout au long de l’année ».

La Speedmaster Apollo 11

Cette semaine, la Bijouterie Desitter vous fait voyager dans le temps et dans l’espace en mettant à l’honneur la célèbre OMEGA Speedmaster Professional

« C’est un petit pas pour un homme, un bond de géant pour l’Humanité ». Il y a 50 ans, cette phrase mythique tourne en boucle sur les fréquences radio du monde entier, l’Homme a posé son premier pas sur la Lune, marquant ainsi un tournant dans l’histoire spatiale et humaine.

À cet instant, un lien bien spécifique se crée. La montre OMEGA Speedmaster déclarée 4 ans plus tôt par la NASA comme « première montre approuvée pour toutes les missions spatiales habitées » devient la première et l’unique montre portée sur la Lune, offrant un héritage spatial emblématique à la Maison OMEGA.

« En hommage à la conquête de l’espace par l’homme, avec l’aide du temps, dans le temps et à temps »

Le 25 novembre 1969, la réussite de la mission Apollo 11 est célébrée lors d’un dîner d’honneur donné à Houston, au Texas. Les astronautes du programme spatial de la NASA reçoivent en cadeau une montre Speedmaster BA145.022. Cette référence en or jaune 18K, cintrée d’une lunette bordeaux très rare, fut produite en édition limitée à 1014 exemplaires.

Maintenant connue sous le nom de Moonwatch, cette montre légendaire s’est imposée comme l’une des plus célèbres de l’histoire horlogère. Afin de célébrer le 50ème anniversaire de ce voyage lunaire, OMEGA met à l’honneur une nouvelle Speedmaster, inspirée du chronographe original et entraînée par le calibre OMEGA Master Chronometer 3861, en édition limitée à 1 014 pièces.

Ce nouveau mouvement à remontage manuel répond aux critères supérieurs de précision marquant ainsi une grande évolution du célèbre calibre 861 de la Moonwatch.

Cette version collector est composée d’or Moonshine 18K, « un alliage unique dont la couleur rappelle le clair de Lune se détachant sur un ciel nocturne bleu profond ». Fidèle à son ancien modèle, elle est habillée d’un anneau de lunette bordeaux en céramique qui s’agrémente d’une échelle tachymétrique en céragold.

Le Speedmaster Apollo 11 OMEGA est composée d’or Moonshine 18K
Speemaster Apollo 11 OMEGA

Le poignet compte 5 maillons incurvés et un fermoir sur lequel est représenté, de manière commémorative et vintage, le symbole Ω. Sur le fond de boîte, très symbolique, l’anneau externe retranscrit les inscriptions « 1969-2019 »,  le numéro de l’édition limitée souligné de bordeaux ainsi que la mention Master Chronometer.

« Un fond noir mat met en valeur les inscriptions polies telles que « APOLLO 11 – 50th ANNIVERSARY » et « THE FIRST WATCH WORN ON THE MOON ». Enfin, un insert de météorite lunaire bombé représentant la Lune a été délicatement incrusté dans l’anneau. La Terre et la Lune sont représentées de façon proportionnée l’une à l’autre »

Afin de présenter cet objet mythique à sa juste valeur, OMEGA s’est inspiré du coffret original.

Ce nouveau coffret cratère OMAGE Speedmaster est inspiré de l'original
Coffret cratère OMAGE Speedmaster

 « Ce nouveau coffret cratère  est revêtu de panneaux en céramique grise décorés par impression en relief d’un motif évoquant la surface lunaire. Chaque panneau possède une structure différente, ce qui rend chaque coffret unique». Celui-ci accueillera chaque édition limitée.

To the Moon, and back.

La montre J12 de CHANEL

Ouverture du cadran, lunettes et couronnes affinées, chiffres redessinés, le tout orné d’une céramique intemporelle, la Maison Desitter vous présente la montre J12. Cette pièce horlogère iconique de CHANEL change d’allure mais reste la même.

Une maison horlogère, CHANEL. Un homme, Arnaud Chastaingt. Une promesse,  « J’ai passé un accord avec la J12. J’ai promis que je ne toucherais jamais au design original de Jacques Helleu. A la place, j’ai décidé de travailler sur l’icône. Depuis, elle est devenue ma muse ».

L’année 2000, apparition de la montre J12

Fruit de l’imagination de Jacques Helleu, et dessinée à son image, la montre J12 a été créée en 2000. Montre sportive et raffinée, habillée de céramique et aussi bien adaptée au style féminin que masculin, elle séduit et s’impose en tant qu’icône du 21e siècle.

Inspirée des lignes élancées des voitures de course et des voiliers de l’America’s Cup, la montre J12 est perçue comme un emblème d’élégance et de noblesse. Véritable révolution de l’horlogerie, elle s’impose à travers le temps de manière contemporaine et universelle.

L’année 2019, une nouvelle allure

A l’image de sa Maison , la montre CHANEL reste en accord avec elle-même afin que « l’identité qui a fait son mythe et son succès reste intacte ».

Arnaud Chastaingt, Directeur du Studio de Création Horlogerie , a donc subtilement fait évoluer la montre J12 de manière quasiment indécelable afin de lui donner une nouvelle allure tout en restant la même.

« Pour augmenter l’ouverture du cadran, la lunette a ainsi été affinée, le nombre de ses gouges augmenté (passant de 30 à 40), la typographie de ses chiffres et index redessinée, précise CHANEL. Dans le même esprit, la largeur de la couronne a été réduite d’un tiers et son cabochon de céramique la coiffant légèrement aplani. Au centre du cadran, des indicateurs au niveau des heures ont été ajoutés au chemin de fer intérieur, qui a, lui aussi, été redessiné ».

L’exclusivité Chanel

Comme le reflète la plupart des créations CHANEL, l’innovation, la transformation et l’usage unique de certaine matière font partie prenante de la Maison.

C’est depuis les années 2000, avec la première apparition de la montre J12 que le noir, jusqu’alors discret et peu convainquant dans le monde de l’horlogerie, est entré en scène « dans son somptueux costume de céramique haute résistance, en provoquant une véritable révolution stylistique ».

 

En 2019, cette même pièce est équipée du Calibre 12.1, un nouveau mouvement automatique Manufacture exclusif à la Maison CHANEL, regroupant  performance et résistance. 

Certifié chronomètre par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètre), il se dote d’une réserve de marche d’environ 70 heures.

 

« L’ensemble de ces évolutions présente une vraie cohérence graphique. Il se dégage de ces habiles modifications une impression de légèreté, impalpable mais réelle, tout à la fois visible et invisible. Parce que la J12 ne peut être qu’elle-même, elle devait évoluer. Sans changer ! »