La tête dans les étoiles

La montre traditionnelle selon Rolex La Rolex Cellini Moonphase en or Everose. Boîtier : 39 mm. Cadran : blanc. Bracelet cuir. #Rolex #Cellini

Avant de parvenir à découper le temps, l’homme avait recourt au Soleil, à la Lune et aux constellations afin de se repérer en fonction des jours, des saisons et du passage des mois. La Lune, aussi poétique que mystique devint, de part ses performances techniques, l’astre préféré des horlogers.

Présenté comme un classique parmi les complications, l’affichage lunaire propose la reproduction du cycle de l’astre des nuits sur votre garde-temps. Cette indication qui est un complément quasi obligatoire du calendrier perpétuel peut aussi apparaître sur une montre de poche ou montre-bracelet.

 

Les phases lunaires

Les phases lunaires représentent les portions de Lune, illuminées par le Soleil, qui sont visibles depuis la Terre. L’orbite de la Lune autour de la Terre entraîne le changement de phase d’un jour à l’autre. Le cycle lunaire, aussi appelé lunaison, dure 29,5 jours. Ce cycle, décomposé en quatre points représentés sous forme d’aller-retour, est composé de huit phases : nouvelle lune, premier croissant, premier quartier, lune gibbeuse croissante, pleine lune, lune gibbeuse décroissante, dernier quartier, dernier croissant.

Le mécanisme

Sur un garde-temps, les phases lunaires sont généralement indiquées par un système de disque ou de guichet. Le disque, qui porte deux lunes, est entraîné par une roue composée de 59 dents, un doigt la pousse d’un cran toute les 24 heures.

 Frederique Constant - Slimline Moonphase

La durée d’une révolution synodique lunaire, soit l’intervalle de temps nécessaire pour qu’elle retourne à position de départ par rapport au Soleil et à la Terre, est de 29 jours 12 heures 44 minutes et 2,8 secondes (soit 29,53 jours). Or, sur le cadran d’une montre la durée de lunaison est de 29,5 jours ce qui entraîne un décalage du système réglable à la main, tous 2 ans, 7 mois et 20 jours.

 

Un autre système plus complexe aussi appelé « lune astronomique », présent sur des montres très haut de gamme, possède une roue de 135 dents. Celui-ci offre une précision de 29 jours 12 heures et 45 minutes ce qui n’entraîne un décalage que tous les 122 ans.

Le réglage du mécanisme se fait grâce à la consultation du calendrier lunaire ou par l’intermédiaire de la date de la dernière lune, avant de remonter jusqu’à la date actuelle à l’aide de la couronne des secondes.

Amateur ou passionné, cette complication offre une évasion poétique hors du commun grâce à laquelle les mouvements du ciel sont à votre portée…

La Speedmaster Apollo 11

Cette semaine, la Bijouterie Desitter vous fait voyager dans le temps et dans l’espace en mettant à l’honneur la célèbre OMEGA Speedmaster Professional

« C’est un petit pas pour un homme, un bond de géant pour l’Humanité ». Il y a 50 ans, cette phrase mythique tourne en boucle sur les fréquences radio du monde entier, l’Homme a posé son premier pas sur la Lune, marquant ainsi un tournant dans l’histoire spatiale et humaine.

À cet instant, un lien bien spécifique se crée. La montre OMEGA Speedmaster déclarée 4 ans plus tôt par la NASA comme « première montre approuvée pour toutes les missions spatiales habitées » devient la première et l’unique montre portée sur la Lune, offrant un héritage spatial emblématique à la Maison OMEGA.

« En hommage à la conquête de l’espace par l’homme, avec l’aide du temps, dans le temps et à temps »

Le 25 novembre 1969, la réussite de la mission Apollo 11 est célébrée lors d’un dîner d’honneur donné à Houston, au Texas. Les astronautes du programme spatial de la NASA reçoivent en cadeau une montre Speedmaster BA145.022. Cette référence en or jaune 18K, cintrée d’une lunette bordeaux très rare, fut produite en édition limitée à 1014 exemplaires.

Maintenant connue sous le nom de Moonwatch, cette montre légendaire s’est imposée comme l’une des plus célèbres de l’histoire horlogère. Afin de célébrer le 50ème anniversaire de ce voyage lunaire, OMEGA met à l’honneur une nouvelle Speedmaster, inspirée du chronographe original et entraînée par le calibre OMEGA Master Chronometer 3861, en édition limitée à 1 014 pièces.

Ce nouveau mouvement à remontage manuel répond aux critères supérieurs de précision marquant ainsi une grande évolution du célèbre calibre 861 de la Moonwatch.

Cette version collector est composée d’or Moonshine 18K, « un alliage unique dont la couleur rappelle le clair de Lune se détachant sur un ciel nocturne bleu profond ». Fidèle à son ancien modèle, elle est habillée d’un anneau de lunette bordeaux en céramique qui s’agrémente d’une échelle tachymétrique en céragold.

Le Speedmaster Apollo 11 OMEGA est composée d’or Moonshine 18K
Speemaster Apollo 11 OMEGA

Le poignet compte 5 maillons incurvés et un fermoir sur lequel est représenté, de manière commémorative et vintage, le symbole Ω. Sur le fond de boîte, très symbolique, l’anneau externe retranscrit les inscriptions « 1969-2019 »,  le numéro de l’édition limitée souligné de bordeaux ainsi que la mention Master Chronometer.

« Un fond noir mat met en valeur les inscriptions polies telles que « APOLLO 11 – 50th ANNIVERSARY » et « THE FIRST WATCH WORN ON THE MOON ». Enfin, un insert de météorite lunaire bombé représentant la Lune a été délicatement incrusté dans l’anneau. La Terre et la Lune sont représentées de façon proportionnée l’une à l’autre »

Afin de présenter cet objet mythique à sa juste valeur, OMEGA s’est inspiré du coffret original.

Ce nouveau coffret cratère OMAGE Speedmaster est inspiré de l'original
Coffret cratère OMAGE Speedmaster

 « Ce nouveau coffret cratère  est revêtu de panneaux en céramique grise décorés par impression en relief d’un motif évoquant la surface lunaire. Chaque panneau possède une structure différente, ce qui rend chaque coffret unique». Celui-ci accueillera chaque édition limitée.

To the Moon, and back.