La fonction flyback

iwc-spitfire-chropograph-mood01

Longines-Flyback-Chrono-13-ZN

C’est en 1936, afin d’apporter une aide à la navigation aérienne que la fonction flyback, ou « retour de vol », est inventée.

Il s’agit alors de la version moderne proposée par Longines avec son célèbre calibre 13ZN. La Maison horlogère s’est inspirée de Fritz Bovet qui, en 1889, avait breveté un chronographe de poche qui présentait cette même complication. 

Présentation de la fonction flyback

L’origine du nom flyback s’explique simplement par l’effet de « retour en vol de l’aiguille ». Cette fonction horlogère, additionnelle aux chronographes ordinaires, permet de remettre le chronométrage à zéro et de recommencer un comptage, afin de procéder à une nouvelle mesure du temps, par le biais d’une seule pression.

Mise au point pour les pilotes d’avion, et particulièrement pour l’armée, cette complication permet une action simple et rapide, contraire à l’utilisation d’un chronographe standard sur lequel il convient d’effectuer l’arrêt de l’aiguille, la remise à zéro et le redémarrage de l’aiguille. 

En effet, lorsque le chronographe est en marche, une simple pression du poussoir (généralement situé à 4 heures) enclenche la remise à zéro et le lancement d’un nouveau comptage. Autrement dit, les manipulations Stop, Reset et Start se réalisent, grâce au flyback, en une 

Breguet-Type-XXseule fois et en un temps record, sans perte de concentration de la part du pilote, ce qui s’avère très efficace lors d’une mission aérienne.

Rare et onéreuse, cette complication est certifiée par l’inscription « flyback » ou « retour de vol », généralement gravée sur le cadran des garde-temps équipés de cette fonction. Nous retrouvons parmi les modèles historiques l’emblématique Breguet Type XX, conçue dans les années cinquante pour l’Aéronavale française, et ceux des Maisons Longines, Tutima et Hanhart qui mettent en avant l’histoire militaire de cette complication.

IWC Schaffhausen prend de l’altitude

Un peu plus de 10 ans après la sortie de sa gamme TOP GUN, qui doit son nom à l’élite de l’aviation américaine dont tous les membres sont diplômés de l’United States Navy Fighter Weapons School, l’horloger Suisse IWC Schaffhausen vient lui consacrer une nouvelle ligne de gardes-temps, aussi aériens que résistants.

La Maison Desitter vous présente la ligne TOP GUN, composée de 4 modèles. La Montre d’Aviateur Double Chronographe TOP GUN Ceratanium®, la montre d’aviateur chronographe TOP GUN édition « Désert Mojave », la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN et la Montre d’Aviateur Automatic TOP GUN.

Le Ceratanium®, breveté par IWC Schaffhausen

IW371815_Pilot's Watch Double Chronograph TOP GUN Ceratanium_Lifestyle
Top Gun – Pilote Watch Double Chronograph

Alliant les avantages du titane pour sa légèreté et sa durabilité à ceux de la céramique pour sa dureté et sa résistance aux rayures, le Ceratanium®, matériau innovant et développé en interne, présente aussi une compatibilité cutanée totale.

La Montre d’Aviateur Double Chronographe TOP GUN Ceratanium®, entièrement revêtue d’un noir mat non recouvert, y compris les boutons-poussoirs et la boucle ardillon, garantit l’annulation des reflets de la lumière du soleil et résiste à la corrosion et l’air marin, particulièrement chargé en sel. Elle est entièrement adaptée à un usage quotidien pour un pilote confiné dans un cockpit.

Ce « double chronographe possède un mécanisme intégré de rattrapante pour mesurer simultanément deux laps de temps court ». Il est animé par le calibre 79420 à remontage automatique qui offre une réserve de marche de 44 heures.

La céramique et un air de désert

IWC propose dans sa ligne TOP GUN un second Chronographe. La céramique couleur sable qui habille son boitier est inspirée du désert Mojave situé dans le Sud de la Californie ou est implantée la plus grande base aéronavale des États-Unis, la Naval Air Weapons Station China Lake.

Sa teinte, « qui correspond parfaitement à la couleur des uniformes portés par les pilotes de la Navy », est une première et fait de cette référence, animée par le calibre de manufacture IWC 69380, une innovation disponible en édition limitée à 500 exemplaires. L’affichage pour le jour et la date font partie des fonctions du mouvement de ce chronographe à remontage à cliquets bidirectionnels, équipé d’une réserve de marche de 46 heures.

 

Autres premières parmi les montres d’aviateur

L’horloger Suisse s’adapte à tous les profils et vient compléter sa ligne avec la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN. Équipée d’un boitier en céramique noire et d’un calibre de manufacture IWC 69380, elle offre une note de couleur rouge présente sur l’aiguille indiquant les secondes.

La Montre d’Aviateur Automatique TOP GUN ferme la série, équipée d’un mouvement automatique robuste, manufacture IWC. Accompagnée de son boitier en céramique noire, elle propose une réserve de marche de 72 heures.

IW389101_Pilot's Watch Chronograph TOP GUN
Pilot’s Watch Chronograph TOP GUN
IW326901_Pilot's Watch Automatic TOP GUN
Pilot’s Watch Automatic TOP GUN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En s’engageant dans le monde de l’aviation, IWC Schaffhausen s’implique de manière évidente à créer des montres à capacités supérieures à la moyenne afin qu’elles résistent au niveau d’exigence incroyablement élevé et aux besoins spécifiques des pilotes d’élite.

GOODWOOD, WEST SUSSEX, ENGLAND - AUGUST 5: <> at Goodwood on August 4, 2019 in Chichester, England. (Photo by Remy Steiner/Getty Images for IWC)
GOODWOOD, WEST SUSSEX, ENGLAND