CHANEL dévoile la J12 Paradoxe

Il y a 20 ans naissait la première icône horlogère du XXIe siècle : la montre J12 de CHANEL. La Maison parisienne la célèbre aujourd’hui avec la présentation de la J12 Paradoxe qui, à l’instar de son illustre aînée, revendique un esprit audacieux.

Itinéraire d’une montre culte

Imaginée par Jacques HELLEU, la montre J12 de CHANEL voit le jour en 2000. Puisant son inspiration des univers de l’automobile et de la voile, le créateur dessine un garde-temps sportif et intemporel dont les lignes élancées rappellent celles des voitures de course quand son aura reflète la noblesse des silhouettes des voiliers de l’America’s Cup appelée J12.

Véritable vent de liberté et de modernité, ce modèle brise les codes de l’horlogerie en se parant de céramique noire, soit un matériau et une teinte peu utilisés à cette époque. En 2019, à l’aube de sa 20e année, la montre J12 s’offre une cure de jouvence sans pour autant se dénaturer.

Tout changer sans rien changer, tel est le leitmotiv d’Arnaud CHASTAINGT, Directeur du Studio de Création Horlogerie de CHANEL, lorsqu’il opère un travail chirurgical pour réinventer la célèbre icône.  Si l’ouverture du cadran augmente, la lunette et la couronne s’affinent et les chiffres s’habillent dorénavant de céramique, l’identité qui a fait le succès de la montre J12 est, elle, restée intacte.

Noir éclatant et blanc intense constituent alors les deux visages de la nouvelle montre J12. En 2020, CHANEL célèbre le 20e anniversaire de son icône à travers le lancement de nouvelles versions parmi lesquelles figure la mystérieuse J12 Paradoxe.

J12 Paradoxe : L’union du noir et du blanc

J12 Paradoxe : L’union du noir et du blanc

Aujourd’hui, l’emblématique garde-temps refuse de choisir entre le noir et le blanc, et décide de les fusionner sur une seule et même pièce. Conjuguant la lumière au mystère, la montre J12 Paradoxe revendique indéniablement son identité bicolore.

Son esthétique unique est le fruit d’un défi hautement technique fondé sur la découpe et l’association de deux parties de carrures de céramique de dimensions et couleurs différentes, assemblées pour concevoir le boîtier, le tout sans casser la matière.

J12 Paradoxe : L’union du noir et du blanc

Aussi insolite que complexe, cette opération reflète l’expertise hors pair de la manufacture de CHANEL. Tout comme la boîte, le cadran de la montre J12 Paradoxe est maculé de noir sur sa partie droite quand le reste se laisse couvrir de blanc. À travers cette démarcation parfaite, le noir et le blanc s’affrontent pour mieux se compléter.

Éditée à 20 pièces, une version J12 Paradoxe Diamants a également été conçue pour célébrer les 20 ans de l’icône horlogère. Impertinente comme l’ensemble des montres J12, elle se pare de céramique noire sur l’essentiel de sa structure, sauf sur la partie droite qui est, quant à elle, pavée de diamants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *