Messika présente Messika par Kate Moss

Valérie Messika a fondé sa marque de joaillerie en 2005. Après avoir été inspirée par son père, un diamantaire réputé, la créatrice a su dès son plus jeune âge qu’elle voulait créer sa propre ligne de bijoux tout en brisant les codes du domaine et créer un genre qui permettrait aux femmes de porter des diamants tous les jours comme elles le souhaitent. « Accompagner les femmes d’un supplément d’éclat et de confiance en soi », tel est l’objectif de Valérie Messika quand elle imagine ses bijoux.

Messika by Kate Moss

Égérie de la Maison depuis plus d’un an, Kate Moss endosse désormais le rôle de créatrice. En collaboration avec Valérie Messika, elle signe une collection inédite d’une centaine de pièces. « Ces derniers temps, le rôle de l’égérie ne se limite plus au mannequinatChez Messika, les égéries suivent généralement les grands projets de la Maison, voire même y participent dans une dynamique de co-création. » explique la créatrice.

Messika présente Messika par Kate Moss

Kate Moss et Valérie Messika ont créé, avec spontanéité et sincérité, une ligne joaillière « éclectique, colorée et vivante ». Kate Moss confie : « Notre complicité avec Valérie Messika était évidente, et étonnamment puissante. Nous partageons les mêmes idées de liberté et de créativité. Nous souhaitions une collection de Haute Joaillerie conçue par des femmes pour des femmes. »

La boîte à bijoux personnelle de Kate a inspiré la majorité de la collection : couleurs, motifs XXL, inspirations venues d’ailleurs, Art déco… Ce fut un véritable challenge, car l’univers du mannequin était assez éloigné des bijoux Messika. Valérie voulait absolument que chaque création tienne compte aussi bien des valeurs de Messika que du style de sa muse. « Il était donc important pour nous deux de créer quelque chose qui soit représentatif de chacun de nous individuellement. Le résultat est une collection qui a des vibrations bohèmes et qui est intemporelle mais éclectique et audacieuse ! »

Pour la première fois dans l’histoire de sa marque, Valérie Messika ne mise pas que sur les diamants. Elle s’inspire de la couleur et de matériaux précieux. En hommage aux couleurs préférées de Kate Moss, les deux femmes ont créé un ensemble de bijoux flamboyants et audacieux. La malachite, la nacre et la turquoise sont les stars de colliers extravagants, de boucles d’oreilles XXL, de bagues à 3 doigts et d’autres merveilles.

Speedmaster « Silver Snoopy Award » 50e anniversaire, OMEGA nous renvoie dans l’espace

Speedmaster « Silver Snoopy Award » 50e anniversaire, OMEGA nous renvoie dans l’espace

Nous sommes en 1960 lorsque que Charles M. Schulz, célèbre illustrateur de bande dessinée, commence à représenter Snoopy sur la Lune. En 1968, la NASA est en quête du « visage » qui représentera son programme de sécurité. Entre sécurité et sagesse, l’idée du célèbre beagle ne fait aucun doute. À la fois « chien de garde » et représentatif de légèreté, l’adorable Snoopy prend les commandes des missions spatiales habitées de la NASA.

« Mascotte de la NASA, Snoopy porte chance aux astronautes depuis plus d’un demi-siècle. Représentant le succès total des missions, il garde toujours sa bonne humeur, même dans les situations les plus dramatiques. Depuis 1968, le Silver Snoopy Award est décerné aux personnes ou entreprises qui ont contribué de façon significative au succès des missions spatiales habitées. »

Entre l’agence spatiale américaine et l’horloger, l’histoire perdure. En 1965, la NASA déclare la célèbre OMEGA Speedmaster comme « vol qualifié pour toutes les missions spatiales habitées ». Cinq ans plus tard, à l’issue de la mission Apollo 13, l’horloger se verra récompenser de ce prix de prestige.

« Apollo 13 a fait face à de nombreux défis sérieux au cours des prochains jours, alors que la NASA travaillait sans relâche pour surmonter la situation de plus en plus volatile. C’est cependant au stade final que l’excellence mécanique d’OMEGA a été réclamée. […] Pour réajuster manuellement le cap de l’engin, une combustion exacte de 14 secondes du moteur était nécessaire. Sans leurs minuteries numériques, l’équipage dirigé par le commandant James Lovell a plutôt utilisé ses chronographes OMEGA Speedmaster pour chronométrer la brûlure. Au grand soulagement, la manœuvre a parfaitement fonctionné et, finalement, le 17 avril, Apollo 13 est revenu sur Terre en toute sécurité. »

La Speedmaster au cœur des missions spatiales

Cinquante ans après cet événement, un garde-temps spécial voit le jour : La Speedmaster « Silver Snoopy Award » 50e anniversaire.

Speedmaster « Silver Snoopy Award » 50e anniversaire, OMEGA nous renvoie dans l’espace

Entre animation et art horloger, Snoopy, vêtu d’une combinaison spatiale, y joue un rôle de premier plan. Le petit beagle apparaît, sous la forme d’un médaillon en argent gaufré sur le sous-cadran bleu à 9 heures. Enfin, il refait surface sur le fond du boîtier, dans son module de service et de commande (CSM) sur une aiguille magique. À l’activation de l’aiguille des secondes du chronographe, Snoopy fait, à l’image de l’équipage d’Apollo 13, le tour de la mystérieuse face cachée de la Lune. La surface lunaire décore le verre saphir à l’aide d’une métallisation micro-structurée unique.

Le bracelet nylon bleu présente la trajectoire de la mission Apollo 13, en relief sur la doublure. Attaché à un boîtier de 42 mm en acier inoxydable, ce modèle s’inspire du style Speedmaster de 4e génération. Cette dernière est la première montre portée sur la Lune en 1969. Enfin, l’échelle tachymétrique, avec l’emblématique « Dot over Ninety » en émail blanc apparaît sur une lunette en céramique bleue [ZrO 2].

Ce modèle, propulsé par le calibre OMEGA Co-Axial Master Chronometer 3861, s’inscrit dans la lignée de l’historique collection Speedmaster. « Ce mouvement révolutionnaire a porté le légendaire calibre Moonwatch à de nouveaux standards d’excellence, avec une innovation antimagnétique, ainsi que la certification Master Chronometer attribuée par l’Institut Fédéral Suisse de Métrologie (METAS). »

L’octobre rose de Frédérique Constant

L'octobre rose de Frédérique Constant

À l’occasion de « l’octobre rose », Frédérique Constant soutient l’Association « Ruban rose », récemment renommée « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! », en proposant un bracelet rose pour trois modèles de ses collections féminines.

Depuis 1994, le rose est devenu le symbole de diverses campagnes de sensibilisation pour lutter contre le cancer du sein tout particulièrement durant le mois d’octobre, appelé « octobre rose ». Le but est de récolter des fonds en faveur de la recherche contre le cancer et de sensibiliser les femmes et leur entourage sur le cancer du sein et l’importance de son dépistage.

L’octobre rose et l’horlogerie

Dans cet esprit, la Manufacture horlogère suisse reverse 10% à l’association Ruban Rose pour chaque montre Ladies Edition Spéciale. Notez que la vente doit être réalisée entre le 1er et le 31 octobre.

Classics Carrée Ladies Pink Ribbon

L'octobre rose de Frédérique Constant

Raffinée et mondaine, la Classics Carrée Ladies se pare d’un mini cadran carré en nacre blanche, serti de diamants. Dotée de chiffres romains et d’aiguilles noires polies à la main, cette pièce s’accompagne d’un élégant bracelet en cuir de veau framboise effet crocodile.

Classics Ladies Quartz Pink Ribbon

L'octobre rose de Frédérique Constant

Fonctionnelle et intemporelle par son allure, la Classics Ladies Quartz possède un boîtier rond en acier argenté à décor guilloché. Les aiguilles polies à la main et les chiffres romains noirs qui survolent le cadran nacré garantissent une parfaite lisibilité. Enfin, à 6 heures, un guichet de date complète les fonctionnalités de ce garde-temps monté sur un bracelet en caoutchouc rose.

Ladies Automatic Pink Ribbon

L'octobre rose de Frédérique Constant

La Ladies Automatic scintille de mille feux avec sa lunette sertie de 40 diamants. Son cadran gris clair aux motifs en forme de cœur alterne des chiffres romains noirs et de délicats index diamants. Un guichet situé à 3 heures offre l’affichage de la date. Pour couronner le tout, cette pièce conjuguant le charme à la grâce s’accompagne d’un bracelet en caoutchouc rose.

La Breitling Endurance Pro annonce la couleur

Avec la Endurance Pro, Breitling annonce la couleur

Breitling lance, dans sa gamme Professional, un garde-temps adapté au sport et à la vie de tous les jours. Baptisée la Breitling Endurance Pro, cette nouvelle série de montres s’adresse aussi bien aux athlètes confirmés qu’aux sportifs occasionnels.

Comme l’explique Georges Kern, PDG de Breitling : « Lorsque Jan Frodeno est devenu membre de notre Triathlon Squad, il m’a demandé quelle Breitling il devait porter. Nous avons réfléchi à la montre parfaite correspondant à un mode de vie sportif et nos idées ont donné naissance à l’Endurance Pro. Avec cette montre, nous avons adapté notre technologie SuperQuartz™ aux besoins des personnes à l’image de Jan, qui consacrent autant de temps à son travail qu’à leurs loisirs. Et le boîtier Breitlight® est tellement léger qu’il ne peut gêner ni des entraînements intenses ni des activités sportives. »

Breitling Endurance Pro, une sportive haute en couleur

Équipée d’un boîtier Breitlight® ultra-léger de 44 mm, la Breitling Endurance Pro s’adapte parfaitement à une utilisation au quotidien. La lunette tournante noire bidirectionnelle affiche quatre gravures représentant les points cardinaux (N, S, E, W). Sur le cadran, noir lui aussi, les aiguilles des heures et des minutes sont recouvertes de SuperLuminova®, permettant une visibilité parfaite en toutes circonstances.

The Endurance Pro Collection with colorful rubber straps

Les trois compteurs situés à 2, 6 et 10 heures indiquent les secondes, le 1/10e de seconde et les 30 minutes. Les chiffres blancs qui ornent le cadran sont volumineux et parfaitement visibles. De plus, une lunette intérieure avec échelle pulsométrique entoure ce dernier, permettant ainsi à l’utilisateur de contrôler sa fréquence cardiaque durant les entraînements.

La Breitling Endurance Pro s’anime à l’aide d’un calibre SuperQuartzTM thermocompensé, dix fois plus précis que le quartz classique. Ce modèle, certifié COSC, offre une étanchéité allant jusqu’à 100 mètres.

Enfin, pour satisfaire tous les goûts, Breitling propose cinq teintes éclatantes : rouge, bleu encre, orange, jaune et blanche. Seuls la lunette intérieure, le bracelet en caoutchouc Diver Pro et la couronne tactile surmoulée présentent des nuances colorées.

TUDOR Royal, une personnalité unique

TUDOR Royal, une personnalité unique

Après la Black Bay Fifty-Eight « Navy Blue », réédition de l’iconique Black Bay Fifty-Eight, modèle historique de la Maison TUDOR, nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle collection TUDOR Royal.

La ligne TUDOR Royal fait maintenant partie intégrante de l’héritage de la Maison horlogère. Avec ses performances techniques et son esthétique hautement raffinée, la TUDOR Royal se positionne entre montre classique et sportive.

TUDOR Royal, l’esprit sport-chic à l’honneur

Avec un boîtier étanche à 100 mètres, la TUDOR Royal s’impose par son design atypique. La glace en saphir est dignement enlacée d’une lunette décorée de finitions rainurées et polies. De son côté, la couronne en acier ou en or est ornée du logo TUDOR. La ligne Royal propose quatre références entraînées par un mouvement mécanique à remontage automatique. Chacune d’entre elles se définit par une boîte en acier, finition polie satinée, de 41, 38, 34 ou 28 mm. Entre clarté et obscurité, les cadrans présentent les coloris suivants : noir argenté, champagne ou bleu. Les modèles 34 et 28 mm sont aussi disponibles avec un cadran en nacre blanche sertie.

Enfin, notez que la version 41 mm bénéficie d’un traitement particulier. En effet, elle offre l’affichage du jour et de la date, dans des guichets situés à 12 et 3 heures.

La Royal et son bracelet

Entre fluidité, confort et élégance, le bracelet intégré de la TUDOR Royal ne passe pas inaperçu. Disponible dans quatre diamètres, permettant ainsi de s’adapter à tous les poignets, le bracelet se caractérise par ses trois larges maillons satinés. Des éléments plus fins polis entrecoupent les maillons, apportant ainsi un confort de porter optimal. Ce dernier est disponible en acier ou en acier et or jaune.

Enfin, confiant de la qualité de ses créations et toujours dans l’optique de proposer un produit horloger de pointe, TUDOR accompagne chacune de ses ventes d’une garantie de cinq ans.

Bigli, une histoire de famille

Bigli, une histoire de famille

La Maison belge Gianfranco Bigli voit le jour en 1997 avec la volonté de transmettre de l’énergie positive et d’incarner la femme d’aujourd’hui. Partenaires de cœur et de travail, Laurence Aerens conçoit et dessine les collections tandis que Thierry Spitaels s’occupe de la gestion.

Entourée d’artisans qualifiés (tailleurs de pierre, sertisseurs…), Laurence crée des pièces uniques, à la fois contemporaines et intemporelles. Faciles à porter au quotidien, ses bijoux sont modernes, élégants et colorés.

Bigli, collections et des histoires

Chaque collection s’inspire d’un événement lié à la vie des créateurs : diplômes, engagements, mariages ou encore naissances. « Notre idée était de transformer chaque moment précieux de notre vie en un bijou », explique la créatrice. « De cette manière, la bijouterie signifie bien plus qu’une simple recherche de raffinement ou que la beauté sans âme. (…) Nous espérons qu’ils incarneront également les meilleurs moments de votre vie. Qu’ils vous feront briller parce qu’ils étaient destinés à vous rappeler ces moments

La collection nommée Chloé, comme la jeune fille du couple, propose des bijoux avec des pierres rayées. Inspirée de l’ambiance des années 1970, elle exalte des formes rondes, exubérantes et irrégulières. L’ensemble de la collection est disponible en or jaune, blanc ou rose avec trois combinaisons de pierre et de couleurs.

Plus tard, l’arrivée de la petite Lilly, seconde petite-fille de la famille, inspire la gamme Lilly Bloom. Cette collection acidulée, douce et séduisante s’adresse aux femmes qui ont gardé leur âme d’enfant. Du bleu onirique au jaune bouton d’or, la vaste palette de couleurs des pierres est synonyme de plaisir intense. Enfin, la collection Lilly trouve sa place aux côtés d’autres collections iconiques telles que Mini Sweety et Waves.

Des bagues, boucles d’oreilles, pendentifs et bracelets en pierres brillantes et colorées, en or 18 carats ou pierres précieuses constituent les différentes collections. Une explosion de couleurs, un design pur et des lignes très fluides s’associent pour toujours plus d’élégance et de modernité.

La Highlife nouvelle génération

La Highlife nouvelle génération

Fondée en 1988 à Genève, Frédérique Constant a su démocratiser le luxe horloger Swiss Made. En 1999, aux côtés d’une grande variété de garde-temps, tant mécaniques que quartz, l’horloger lance la collection Highlife. Cette semaine, la nouvelle génération de cette icône horlogère a vu le jour…

La Maison Desitter est heureuse de vous présenter la Highlife Automatic COSC, d’ores et déjà disponible dans sa bijouterie, rue des Dominicains 15-17, à Liège.

La nouvelle collection, fidèle à son histoire

Moderne, élégante ou encore sport chic, la nouvelle collection reste « fidèle au design originel de 1999 » La collection Highlife 2020, qui porte avec elle l’ADN de son aînée, reste « toujours élaborée sur le même socle de valeurs Frédérique Constant. » À savoir : « bienfacture, Swiss Made, abordable, pensé pour le quotidien. »

Highlife Automatic COSC, pour les adeptes de l’ultra précision

Certifiée par le Contrôle Suisse des Chronomètres (COSC), cette pièce regroupe l’essence des deux autres modèles de cette collection. Nous retrouvons ainsi les trois aiguilles épurées de la Heart Beat et le guichet dateur de la Perpetual Calendar Manufacture.

« Les pièces certifiées COSC forment donc une élite, une classe à part destinée à des collectionneurs pour qui la « précision suisse » est une réalité qui se vit au quotidien. C’est notamment pour eux que la Highlife Automatic COSC est développée. » déclare la marque dans un communiqué de presse.

Avec un boîtier de 41 mm, ce garde-temps se décline en quatre versions chromatiques : bicolore, acier/cadran bleu et bracelet en cuir noir/cadran blanc. Une variante au boîtier plaqué or rose et cadran noir est aussi proposée, sur un bracelet en cuir marron.

Animé par le calibre FC-310, un mouvement Automatic COSC oscillant à 28’800 alt/h, ce modèle se veut moderne, fiable et de qualité.

Frédérique Constant transmet, à travers le globe qui décore le boîtier de ses modèles, le souhait d’une horlogerie responsable et durable.

La nouvelle Pasha de Cartier, entre intemporalité et sophistication

La nouvelle Pasha de Cartier

Créée en 1943, la Pasha de Cartier dévoile des techniques qui représentent de véritables prouesses technologiques pour l’époque. Avec son boîtier rond et étanche à 10 bars (100 mètres), son cache couronne vissé, fixé au boîtier par une courte chaînette et ses aiguilles en forme de glaive, ce modèle unique clame élégance et puissance.

Un design intemporel

Aujourd’hui, la montre Pasha n’a rien perdu de son pouvoir de séduction et de son design unique. Déclinée en plusieurs tailles et matières, serties ou non, la montre Pasha des années 2020 fascine tout en conservant ses signes distinctifs d’origine.

Sa signature graphique reste la même : « un carré qui s’insère dans un cercle ». Le carré pour le chemin de fer en filigrane, le cercle pour la forme du cadran. Les quatre chiffres arabes surdimensionnés sont toujours présents ainsi que les quatre clous de Paris et le cache-couronne enchaîné.

La nouvelle Pasha, encore plus sophistiquée

La Pasha des années 2020 recèle de fonctions et de détails horlogers qui renforcent son design et maximisent son ergonomie. Fidèle à son image, la couronne, élément clef du design, présente un raffinement hors-pair. Le précieux remontoir dissimulé sous le cache-couronne cannelé révèle un spinelle bleu dans la version acier ou d’un saphir dans la version or.  

Indécelable et secrète, une gravure personnalisable peut-être réalisée sous forme d’initiale. Elle apparaît sous le cache couronne et n’apparaît qu’en dévissant la couronne enchaînée.

Résistant aux champs magnétiques auxquels nous sommes exposés dans la vie de tous les jours, le mouvement est animé par un calibre 1847 MC.

Enfin, il vous sera facile de profiter de la large sélection de bracelets interchangeables grâce à l’adaptation du système QuickSwitch. Développé par la Maison et situé sur le bas du boîtier, il s’actionne d’une simple pression.

Tissot et le Tour de France

tissot-tour-de-france

Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Tour de France n’a pas eu lieu pendant le mois de juillet.  En raison de la pandémie du Covid-19, il a été reporté au mois de septembre. Le grand départ a lieu ce samedi 29 août 2020 à Nice.

Évènement social et culturel autant que sportif, la 107ème édition prévoit un parcours de 3 470 km, réparti sur 21 étapes, principalement situées dans la moitié sud de la France. L’arrivée a lieu le dimanche 20 septembre, à Paris, sur l’avenue des Champs Élysées.

Le Tour de France et son partenariat avec la marque Tissot

tissot-tour-de-france

 

En développant le marché des chronographes depuis 1932, Tissot intègre rapidement le milieu sportif en tant que chronométreur officiel. Le cyclisme est l’un des sports dans lesquels la marque est la plus présente.

Depuis 2016, Tissot est chronométreur officiel du Tour de France et de tous les événements organisés par l’A.S.O (Amaury Sport Organisation).

« Parmi toutes les épreuves cyclistes internationales, le Tour de France est la manifestation la plus regardée et admirée. Elle met en compétition les meilleurs coureurs du monde au cours de différentes étapes que ce soit en individuel ou par équipe. », explique François Thiébaud, président des montres Tissot.

Supersport Chrono Tour de France 2020

tissot-tour-de-france

La Tissot Supersport Chrono Edition Spéciale Tour de France 2020 est une montre idéale pour les hommes chics et amateurs de cyclisme. Ce modèle de 45,5 mm présente un cadran noir avec triple compteurs noirs à index jaune. Étanche à 100 mètres, il dispose d’un mouvement à quartz de haute précision. Enfin, le garde-temps est doté d’un tachymètre qui vous permet de mesurer vos performances avec justesse.

Enfin, la pièce est livrée avec deux bracelets interchangeables, l’un en cuir, gravé d’un vélo. L’autre est en tissu et caoutchouc avec bordure jaune en rappel au maillot jaune. Le logo gravé sur le fond de boîte et le vélo présent sur la trotteuse rendent hommage au partenariat historique de la Maison Tissot avec le Tour de France.

Le stacking, présentation et conseils !

desitter-blog-stacking-messika

Actuellement très à la mode, la superposition de bijoux, ou stacking, permet de sublimer toutes vos tenues. Mais l’art du stacking ne s’improvise pas, certaines règles sont à respecter. Nous vous apportons aujourd’hui quelques conseils pour bien « stacker ».

Le stacking avec les colliers

Accumulez vos colliers fins, de différentes longueurs mais également mixer la largeur des bijoux. L’ensemble de votre accumulation ne doit surtout pas cacher d’autres colliers. Veillez donc à ce qu’ils ne se chevauchent pas en privilégiant une longueur d’au minimum 3 cm d’écart. Respectez le style de vos bijoux afin que le résultat soit joli. Le stacking se fait aussi bien sur un décolleté que par-dessus un vêtement.

messika-stacking-collier

Le stacking avec

les bracelets

Vous pouvez mélanger les couleurs et les styles sans problème. Veillez tout de même à choisir des bracelets fins pour garder une certaine harmonie. Privilégiez de préférence un seul poignet pour votre accumulation. Vous pouvez porter un bracelet « phare » comme un jonc par exemple, ou même votre montre et que vous viendrez compléter avec d’autres bracelets comme des pièces en perles ou en chaînes…

Le stacking avec

les boucles d’oreilles

Si vous possédez plusieurs trous aux oreilles, faites-vous plaisir et accumulez les boucles. Variez les motifs, les couleurs, les formes, les longueurs… Débutez par exemple avec une boucle d’oreille un peu plus longue sur le lobe comme une créole et remontez avec des boucles d’oreilles plus petites comme des puces. Évitez l’accumulation de modèles très volumineux et tournez-vous vers des pièces fines.

Le stacking avec

les bagues

Avec l’accumulation de bagues, une infinité de possibilités s’offrent à vous. Mélangez les formes, les couleurs, les largeurs… Choisissez des modèles fins et surtout faciles à accorder et à superposer. Osez habiller tous vos doigts : le pouce, l’index, le majeur, l’annuaire et l’auriculaire ou bien laissez un doigt nu afin de ne pas surcharger. Tentez l’asymétrie avec des jolies bagues de phalanges et surtout, choisissez une accumulation confortable pour vos doigts !