Cartier, une histoire unique et incomparable

Cartier, une histoire unique et incomparable

En 1847, Louis-François Cartier ouvre son atelier de bijouterie à Paris. Impressionnée par le savoir-faire du joaillier, la noblesse adopte rapidement ses créations. La princesse Mathilde, nièce de Napoléon et plus tard l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, deviennent ses fidèles ambassadrices.

Une clientèle d’élite

Dès les années 1900, reconnue comme Maison de joaillerie d’exception, Cartier remporte un vif succès auprès de la clientèle royale et aristocratique de toutes les grandes cours européennes.  Deux ans plus tard, une succursale ouvre à Londres. En 1904, le roi Édouard VII d’Angleterre puis le roi Alphonse XIII d’Espagne lui accordent un brevet de fournisseur officiel. Cette même année, Louis Cartier, petit-fils de Louis-François, conçoit la première montre Cartier. Dédiée à son ami et aviateur Santos-Dumont, cette montre-bracelet en cuir peut être portée au poignet. L’arrivée de la montre Santos signe l’avènement de la production de montres-bracelets par la marque.

Santos de Cartier

Durant les années qui suivent Cartier est accréditée comme fournisseur officiel attitré de nombreuses maisons royales dont celles du Portugal, de la Russie, de la Serbie et de la Belgique. En 1909, Cartier ouvre une succursale à New York et dépose le brevet de la boucle déployante pour montre-bracelet.

Des montres incontournables

Forte de son expertise joaillière originelle, la Maison mise davantage sur l’esthétique et la forme que sur l’innovation technique. Après la Tonneau apparue en 1906, la marque commercialise avec succès la montre-bracelet Santos inspirée du modèle de 1904.

Cartier, une histoire unique et incomparable
Tank de Cartier

En 1919, la montre Tank va connaître un succès immédiat. Inspirée des illustrations des tanks britanniques, Louis Cartier impose par ce modèle mythique le style de la Maison. Parmi eux, les « chiffres romains rayonnants, aiguilles pomme en acier bleui, minuterie chemin de fer et une pierre précieuse de taille cabochon au remontoir en guise de clin d’œil joaillier ». Par la suite, la Tank se décline sous diverses collections comme la Tank Louis Cartier, la Tank chinoise, la Tank cintrée, la Tank réversible…  

Sept ans plus tard, la montre baguette voit le jour. Ce modèle iconique doit son nom au fait que son cadran est de la même largeur que son bracelet.

Les créations se succèdent avec les années et font parler d’elles avec notamment la montre Tortue chronographe monopoussoir (1928), la montre basculante (1932), la Crash (1967), née d’après la légende d’une Tank abîmée lors d’un accident de voiture, les montres en vermeil Les Must de Cartier (1973), la montre Santos en or et acier (1978) vendue à plus d’un million d’exemplaires, la montre Panthère (1983), la Roadster (2001), le Ballon bleu (2008)…

Considérée comme l’une des marques les plus prestigieuses, la maison Cartier vend aujourd’hui ses créations à travers le monde entier.

La nouvelle Pasha de Cartier, entre intemporalité et sophistication

La nouvelle Pasha de Cartier

Créée en 1943, la Pasha de Cartier dévoile des techniques qui représentent de véritables prouesses technologiques pour l’époque. Avec son boîtier rond et étanche à 10 bars (100 mètres), son cache couronne vissé, fixé au boîtier par une courte chaînette et ses aiguilles en forme de glaive, ce modèle unique clame élégance et puissance.

Un design intemporel

Aujourd’hui, la montre Pasha n’a rien perdu de son pouvoir de séduction et de son design unique. Déclinée en plusieurs tailles et matières, serties ou non, la montre Pasha des années 2020 fascine tout en conservant ses signes distinctifs d’origine.

Sa signature graphique reste la même : « un carré qui s’insère dans un cercle ». Le carré pour le chemin de fer en filigrane, le cercle pour la forme du cadran. Les quatre chiffres arabes surdimensionnés sont toujours présents ainsi que les quatre clous de Paris et le cache-couronne enchaîné.

La nouvelle Pasha, encore plus sophistiquée

La Pasha des années 2020 recèle de fonctions et de détails horlogers qui renforcent son design et maximisent son ergonomie. Fidèle à son image, la couronne, élément clef du design, présente un raffinement hors-pair. Le précieux remontoir dissimulé sous le cache-couronne cannelé révèle un spinelle bleu dans la version acier ou d’un saphir dans la version or.  

Indécelable et secrète, une gravure personnalisable peut-être réalisée sous forme d’initiale. Elle apparaît sous le cache couronne et n’apparaît qu’en dévissant la couronne enchaînée.

Résistant aux champs magnétiques auxquels nous sommes exposés dans la vie de tous les jours, le mouvement est animé par un calibre 1847 MC.

Enfin, il vous sera facile de profiter de la large sélection de bracelets interchangeables grâce à l’adaptation du système QuickSwitch. Développé par la Maison et situé sur le bas du boîtier, il s’actionne d’une simple pression.

Nouvel Espace horloger Cartier chez Desitter à Liège

Cartier-Desitter-Liege-2020-5

Cartier-Desitter-Liege-2020-5Référence dans l’univers du luxe, Cartier, dont le nom est synonyme d’ouverture d’esprit et de curiosité, se distingue par ses créations intemporelles et révèle la beauté partout où elle se trouve.

Depuis cette semaine, un nouvel Espace dédié au savoir-faire et aux collections horlogères emblématiques de la Maison a ouvert au sein de l’Horlogerie – Manufacture Desitter, rue du Pot d’Or à Liège.

Partenaire horloger exclusif de Cartier dans la ville de Liège, Desitter collabore depuis de nombreuses années avec cette Maison.

Faisant écho aux couleurs et codes de la Maison, ce nouvel Espace invite les clients à vivre l’expérience Cartier sous les conseils avisés et professionnels de l’équipe Desitter.

Les collections iconiques de la Maison telles que Santos de Cartier, Tank ou Panthère de Cartier sont disponibles dans ce nouvel écrin que nous serions ravis de vous faire découvrir.

Cartier-Desitter-Liege-2020-4

La Santos Dumont de Cartier, une histoire d’amitié

Cartier Santos Dumont

C’est au cours d’une soirée parisienne tenue au tout début des années 1900 que l’aventurier brésilien Alberto Santos-Dumont, pionnier d’aviation, confie à son ami Louis Cartier qu’il lui est impossible et extrêmement dangereux de regarder sa montre gousset lorsqu’il est en altitude.

Santos DumontSuite à cette déclaration et avec le soutien du maître horloger Edmond Jaeger, Louis Cartier imagine alors la première montre-bracelet de l’époque. En 1904, il offre à son ami Santos-Dumos un prototype qui lui permettra de lire l’heure tout en gardant les mains sur les commandes de son engin.

Boîtier carré, vis apparentes, chiffres romains, chemin de fer et aiguilles Breguet… La montre est à la fois classique, élégante et fonctionnelle. En tant que personnalité du Paris de la Belle Époque, Alberto Santos-Dumont fera de la nouvelle pièce qui habille son poignet un objet de désir. En 1911, Louis Cartier décide de commercialiser la montre qu’il a baptisée Santos et en vendra huit cents exemplaires entre 1911 à 1973.

Plus d’un siècle de succès

En 1978, la Maison Cartier lance une nouvelle version audacieuse de la Santos en mêlant or et acier. Octogonale ou carrée, cette montre est l’une des plus belles créations horlogères du XXe siècle et l’une des plus admirables réussites commerciales de la Maison Cartier.

Santos Cartier
Depuis les années 1980, la collection ne cesse de s’enrichir. La montre a connu de multiples déclinaisons tout en restant la même. Son histoire est composée d’innovation, d’invention et de révolution esthétique : modèle extra-plat, cadran couleur, à quartz, étanche, galbée phase de lune… Sa sobriété et son élégance répondent aux goûts de chacun et séduisent autant la clientèle féminine que masculine.

Cette année, la nouvelle Santos-Dumont XL est plus ample (46,6 x 33,9 mm) tout tout en gardant son esprit originel. Elle possède un mouvement mécanique à remontage manuel. Sa réserve de marche est de 38 heures. Tous les codes de la collection son présents : couronne perlée et sertie d’une spinelle bleue, aiguilles bleuies de forme glaive, cadran satiné soleil, signature S=D d’Alberto Santos-Dumont gravé sur le fond du boîtier. Les trois déclinaisons, or rose 18 carats, bicolore or rose et acier, et acier sont disponibles sur un bracelet en cuir uniquement.

 

Ce modèle historique est à découvrir dans notre Bijouterie Charles Desitter, rue du Pot d’Or 7, à Liège.

Les différentes formes de boîtier

Rond, ovale, carré, rectangulaire … le choix du boîtier est essentiel. C’est l’une des premières choses que l’on regarde en s’achetant une montre, même sans s’en rendre compte. La forme constitue l’élément de base dont dépendent en grande partie tout le design et l’allure de la montre.

Les montres rondes, ovales, coussins

Ces formes de montres sont les plus utilisées par les marques. La forme ronde est la plus basique. 90% des montres vendues seraient rondes. C’est un standard que l’on retrouve aussi bien sur des modèles anciens que sur des montres connectées.  Pour les amateurs de forme classique et passe partout, le choix de la forme ronde semble la plus appropriée… La différenciation est alors marquée sur le style, sur les matériaux utilisés, sur les complications horlogères…

Les montres ovales et coussins, visuellement plus aplaties par rapport aux montres rondes, restent plutôt proposées sur des modèles féminins. Elles offrent une petite touche d’originalité si la personne souhaite changer du traditionnel rond.

Les montres carrées, rectangulaires

Le carré et le rectangle sont les deux autres formes les plus couramment utilisées. Elles offrent un aspect plus sérieux et confèrent à la personne qui porte la montre un aspect un peu plus sévère. Plus strict, les lignes et les angles de ces montres donnent presque à son propriétaire l’image d’une personne rigoureuse. Cependant, on peut également trouver des modèles tout à fait excentriques !

Certaines montres carrées et rectangulaires ont marqué l’histoire de la Haute Horlogerie à l’image de la montre Tank de Cartier, un succès retentissant pour la marque.

Les  autres formes de montres

 

Les formes précédentes sont les plus courantes mais les horlogers peuvent aussi s’amuser et proposer des boîtiers octogonaux, triangulaires ou encore d’autres design innovants. La forme tonneau est, quant à elle, plus rare et résolument masculine. Cette forme de montre assez originale est peu proposée par les marques.

Et vous, de quelle forme de boîtier êtes-vous adepte ?

Nos coups de cœur pour la Saint-Valentin

La période des amours approche… Afin de faire plaisir à votre moitié, les membres de l’Équipe Desitter vous font part de leurs coups de cœur.

ROLEX Cosmograph Daytona, cadran noir

“La montre née pour la course La Rolex Cosmograph Daytona en or jaune. Boîtier : 40 mm. Cadran : noir. Bracelet : Oysterflex.”

Laurent DESITTER

 

La Première, cadran nacre or beige de CHANEL

“Cette pièce représente l’élégance et la délicatesse. Colorée d’un or beige, elle rappelle les sacs historiques de la Maison CHANEL”

Laurent DESITTER

 


OMEGA Speedmaster

“Emblématique, mythique, historique par la conquête de la lune”

Mary DESITTER

 

Code Coco CHANEL

“Unique en son genre, originale, très féminine et moderne,
cette montre est un véritable bijou”

Mary DESITTER

 

Black Bay Fifty Eight de TUDOR

“Née pour oser, innovante et intemporelle, c’est une montre de tous les jours. Une TUDOR, tout simplement”

Gilles ANCION

 

Baignoire de Cartier

“Essence même de l’élégance et de l’héritage Cartier à travers l’Histoire, cette montre bijou, classique mais résolument moderne, habille les poignets d’une manière ultra féminine”

Gilles ANCION

 

SeaMaster 300M de OMEGA

“Ce garde temps est une réussite. D’une belle finition, raffinée et sportive,
cette pièce est aussi destinée à un large public”

Jacques DESITTER

 

Nouvelle J12 Noire de CHANEL

“Cette pièce, dotée d’un mouvement manufacture, est la toute nouvelle génération d’un mythe qui perdure”

Jacques DESITTER

À chaque montre sa personnalité

Noël arrive à grand pas, il est temps pour vous de penser au cadeau idéal… Et pourquoi pas une montre ?

Qu’il soit destiné à un proche ou qu’il fasse partie de votre liste d’envie, il est important que ce garde temps vous ressemble et soit en accord avec la personnalité de son futur porteur. La Maison Desitter vous présente une sélection de pièces horlogères tant féminines que masculines, et adaptées à tout type de caractères…

La sélection pour Elle

 

Tissot, Bella Ora pour la discrète.

Doté d’un design classique et épuré, ce garde-temps s’habille d’une boîte en acier inoxydable de 28 x 31,40 mm de diamètre affichant un cadran blanc nacré. Entraîné par un mouvement à quartz de fabrication suisse, il se munit d’un bracelet en cuir noir lui conférant une élégance certaine.

 

Baume et Mercier, Linea pour l’élégante.

Sobre et raffinée, cette montre, animée par un mouvement à quartz, dispose d’un boîtier en acier poli-satiné de 37 mm. Son cadran en nacre blanche indique les heures, les minutes, la seconde ainsi que la date dans un guichet à 6h. Le tout est monté sur un bracelet en acier.

 

Cartier, Panthère pour l’extravertie.

Chic et excentrique, cette pièce se distingue par une manchette et une boîte de 22 mm x 19 mm de diamètre, tous deux en or jaune et laque noire. Animée par un mouvement à quartz, elle se dote d’un cadran argenté et d’aiguilles en forme de glaive en acier finition dorée.

 

La sélection pour Lui

 

Lebeau-Courally, Le Dauphin pour l’élégant.

Résolument distingué et intemporel, ce garde temps est doté d’une boîte de 38 mm de diamètre en acier inoxydable abritant le calibre LC 2892, un mouvement mécanique à remontage automatique. Pour couronner le tout, son cadran noir s’harmonise avec un bracelet en cuir de la même couleur.

 

 

Breitling, Navitimer B01 Chronograph 46 pour le baroudeur.

Avec un diamètre généreux de 46 mm, ce chronographe s’habille d’un bracelet et d’un boîtier en acier dont la lunette bidirectionnelle entoure un cadran noir. Le fond transparent laisse apparaître le calibre manufacture Breitling 01, un mouvement automatique dont la réserve de marche est de 70 heures.

 

Piaget, Altiplano pour l’excentrique.

Dotée de la fonction tourbillon, cette montre fait preuve de légèreté avec son mouvement manufacture mécanique à remontage manuel extra-plat. Son boîtier de 41 mm en or blanc et serti de diamants, allié à un bracelet alligator noir ainsi que son cadran bleu guilloché en font une pièce distinguée.

 

Vous l’aurez compris, il y en a pour tous les goûts ! Vous ne peinerez pas à trouver la pièce maîtresse qui habillera votre poignet ou celui d’un de vos proches pour cette nouvelle année. Notre équipe de professionnels vous attend et sera à votre entière disposition afin de vous guider dans votre recherche du cadeau parfait…

Article complet à découvrir dans la 5ème édition du Magazine Desitter, disponible dès maintenant dans nos bijouteries, rue du Pot d’Or 7 et rue des Dominicains 15-17, Liège.